Mark Zuckerberg aime beaucoup l'application Snapchat

Mark Zuckerberg aime beaucoup l'application Snapchat
Mark Zuckerberg aime beaucoup l'application Snapchat
Dans cette photo : Mark Zuckerberg
Lors d’une conférence à Stanford, Mark Zuckerberg a fait les louanges de Snapchat… Deux tout petits mois après avoir essayé de racheter l’appli pour 3 milliards de dollars. Chercherait-il à faire les yeux doux à son créateur, Evan Spiegel ?
A lire aussi


Mark Zuckerberg adore Snapchat. L’histoire ne dit pas s’il est adepte du sexting et des photos suggestives… Mais on sait en revanche qu’il lorgne depuis longtemps sur l’application au petit fantôme. L’histoire remonte au lancement de Snapchat, en 2012. Il fait part de son intérêt à Evan Spiegel, créateur de l’appli… Et lui annonce qu’il lance le Facebook « poke », un service similaire qui passera totalement inaperçu.

>> Snapchat : comment utiliser l’application reine du sexting ? <<


En 2013, il met les pieds dans le plat : on apprend que Facebook a proposé 3 milliards de dollars à Evan Spiegel pour racheter Snapchat. Refus de l’intéressé. D’autres, dont Google, ne tardent pas à offrir des sommes similaires. Niet : Evan Spiegel attend plus, ou ne veut pas vendre. Peut-être garde-t-il en tête l’exemple de Mark Zuckerberg qui a refusé, au début de Facebook, une offre à 1 milliard de dollars de Yahoo. Aujourd’hui, ringard ou non, le réseau social en pèse 140.

2014 : Mark Zuckerberg a toujours un œil sur Snapchat. Lors d’une conférence donnée à l’université de Stanford ce mardi 21 janvier, le créateur de Facebook en a, pour la première fois, parlé publiquement. Le plus de Snapchat ? Sa confidentialité. L’appli permet aux gens « qui ne pouvaient pas partager certaines choses de trouver l'endroit où ils pourraient maintenant le faire ». Pour Zuckerberg, Snapchat est un « phénomène de vie privée très intéressant ».

Dans l'actu