Google + : le concurrent de Facebook doit suspendre les invitations

Google + : le concurrent de Facebook doit suspendre les invitations
Google + : le concurrent de Facebook doit suspendre les invitations
Avant même l'ouverture du site, Google + est déjà victime de son succès : évoquant une demande « insensée » pour le nouveau réseau social, Google annonce la suspension des invitations permettant aux nouveaux internautes de s'inscrire.
A lire aussi
Snapchat : après Facebook, une offre de Google à 4 milliards refusée
photo
Snapchat : après Facebook, une offre de Google à 4...


Depuis de nombreux mois, des rumeurs circulent sur le net : Google serait en train de préparer son propre réseau social, capable de concurrencer Facebook. C’est chose faite, le Géant du Web a dévoilé mardi soir Google +, un projet permettant de regrouper des contacts par cercles (amical, familial, professionnel, etc.), d’échanger des contenus et de communiquer en vidéo, à plusieurs et sur mobile. Pour le moment, le site n’est pas ouvert au public, seule une sélection d’internautes dans le monde y a accès. Mais à cause d’une trop forte demande, Google préfère suspendre pour le moment les invitations aux nouveaux internautes souhaitant s’inscrire.
Vic Gundotra
, responsable de la division ingénierie de Google, explique qu’il est préférable de perfectionner auparavant le service afin de ne pas connaître des défaites comme celles de Google Buzz et Google Wave.
La page d’accueil ressemble beaucoup à celle de son rival. Au centre de la page, se trouve un flux d’informations où s’affichent messages, photos, liens ou lieux partagés par les amis. À gauche, une colonne montre les groupes d’amis et présente les contacts disponibles pour « tchater ». Cependant, le site se distingue des autres réseaux sociaux grâce à ses différents « cercles » de contacts. À la publication d’un contenu, un message s’affiche et demande à quel groupe le contenu est destiné. Contrairement au site de Mark Zuckerberg, qui admet par défaut un partage avec le plus grand nombre. Le service permet également à l’utilisateur de s’abonner à des sujets qui le passionnent et de recevoir ainsi des fils d’information sur la question. Google a pu s’inspirer de tous les meilleurs services internet déjà existants (Facebook, Skype, Twitter et Quora) pour se lancer dans le social networking.

(Source : generation.nt)


Charlotte Charbonnier

VOIR AUSSI

Google accuse la Chine de pirater Gmail
E-Santé : Au secours Google, j’ai mal !
Facebook veut prévenir les suicides
E-G8 : Mark Zuckerberg éclaircit les rumeurs sur Facebook