Elodie Gossuin sera dans la nouvelle version de "Pyramide"

Elodie Gossuin sera dans la nouvelle version de "Pyramide"
Elodie Gossuin sera dans la nouvelle version de "Pyramide"
Dans cette photo : Cyril Hanouna
Après avoir rejoint le talkshow de Cyril Hanouna sur D8 « Touche pas à mon poste ! », Élodie Gossuin, absente du petit écran en 2013, participera à la nouvelle version du jeu Pyramide, présenté par Olivier Minne et diffusé sur France 2 dès cet été. Une façon pour l'ancienne Miss France de prouver « que l'on peut être autre chose qu'une gagnante d'un concours de beauté en maillot de bain » !
A lire aussi


Après un an absence, Élodie Gossuin a fait son retour sur le petit écran. L'ancienne Miss France a, en effet, rejoint le talk-show de Cyril Hanouna sur D8 « Touche pas à mon poste ! » en février dernier : « C'est tout simplement Cyril qui m'a appelée », a-t-elle confié au Figaro.fr. « Entre nous, c'est une grande histoire, nous nous connaissons depuis plus de dix ans. [...] Depuis l'arrêt de « Faut pas rater ça ! », Cyril me faisait régulièrement des appels du pied ! Il m'a relancée en décembre, deux mois après avoir accouché de mes jumeaux ».

« Ces jeux répondent à une vraie mission de service public »

Mais Élodie Gossuin sera aussi désormais « maître-mot » dans la nouvelle version du jeu « Pyramide », présenté par Olivier Minne et diffusé sur France 2 cet été. Si l’ancienne Miss France estime qu’elle avait « pris un risque » en s’absentant du petit écran pendant près d’un an pour « mener à bien (sa) grossesse », elle se réjouit donc aujourd’hui de voir que « les gens ne (l)'ont pas oubliée ». Mais pour elle qui « adore ces jeux ludiques et culturels », y participer est aussi une occasion de prouver « que l'on peut être autre chose qu'une gagnante d'un concours de beauté en maillot de bain ! Que ce soit « Pyramide » ou « Mot de passe » sur France 2, « Harry », « Slam », « Des chiffres et des lettres » ou « Questions pour un champion » sur France 3, ces jeux répondent à une vraie mission de service public », a-t-elle ainsi expliqué.