TPMP : Élodie Gossuin est en froid avec tous les chroniqueurs

 TPMP : Élodie Gossuin est en froid avec tous les chroniqueurs
TPMP : Élodie Gossuin est en froid avec tous les chroniqueurs
Dans cette photo : Elodie Gossuin
Six mois après son départ de « Touche pas à mon Poste », Élodie Gossuin n’a pas gardé le moindre contact avec ses anciens collègues de D8, et encore moins avec Énora Malagré.
A lire aussi


Son passage dans la bande de chroniqueurs de « Touche pas à mon Poste » aura été bref. Chroniqueuse de l’émission à ses débuts, lorsque celle-ci était diffusée sur France 4,  Élodie Gossuin y avait fait un retour remarqué en février 2014, avant de quitter la bande au mois de juin suivant, son contrat n’ayant pas été renouvelé.

À l’époque, miss France 2001 avait insinué que son départ était  dû à une incompatibilité d’humeur avec Énora Malagré. « Je n'ai pas à dire du mal d'un tel ou d'une telle. Les gens savent ou peuvent très bien deviner seuls. Certains n'existent que par la méchanceté ou la critique », avait-t-elle déclaré au Parisien. Et d’ajouter : « En juillet, on a annulé des dates où je devais participer à l'émission, sans explication. Je n'ai rien à me reprocher, je n'ai commis aucune faute professionnelle ». Quelques mois plus tôt, au micro de Laurent Argelier sur MFM, elle lançait à propos de sa meilleure ennemie. « On est extrêmement différentes donc forcément, on est absolument pas sur la même longueur d’ondes. Nos avis divergent et effectivement, je pense qu’elle ne se reconnaît pas en moi ni en ma ligne de conduite. De la même façon, je pense n’avoir quasiment aucun point commun avec elle ».

« On côtoie plein de gens en travaillant, et avec lesquels on ne va pas boire un verre après »

Mais aujourd’hui, c’est avec l’ensemble de l’équipe de « Touche pas à mon Poste » que l’ancienne reine de beauté, mère de quatre enfants, a coupé les ponts. Sur le plateau de Non Stop People, elle a répondu d’un « Non » franc et sec, à la question « Avez-vous gardé contact avec les chroniqueurs de "Touche pas à mon Poste" ? ». Même son de cloche s’agissant d’Énora Malagré. « On ne se côtoie pas. On ne se connaît pas. On côtoie plein de gens en travaillant, qu’on ne connaît pas foncièrement, et avec lesquels on ne va pas boire un verre après, on n’a pas de discussions. De notre vie, on ne partage rien », a-t-elle conclut. L'intéressée appréciera...