Salaires : légère hausse en 2010, mais les inégalités hommes-femmes persistent

Salaires : légère hausse en 2010, mais les inégalités hommes-femmes persistent
Salaires : légère hausse en 2010, mais les inégalités hommes-femmes persistent
Le salaire net moyen a progressé de 0,5% en euros constants en 2010, contre 1,2% en 2009, selon les chiffres de l'Insee publiés aujourd'hui. Une progression plus lente qu'en 2009, qui a profité notamment aux femmes et aux cadres, même si de fortes inégalités demeurent.
A lire aussi
Inégalités hommes-femmes : chez les médecins aussi ?
emploi
Inégalités hommes-femmes : chez les médecins aussi ?


En 2010, le salaire net moyen était de 2 082 euros  nets par mois, soit 2 764 euros bruts. Il y a donc une légère augmentation par rapport à l’année précédente. Cette progression est principalement liée à la reprise de l'emploi observée tout au long de l'année 2010 (+ 101 600 postes créés), ce qui a gonflé la masse salariale globale. Cette augmentation a notamment profité aux femmes. Leur salaire moyen a progressé plus vite entre 2009 et 2010 que celui des hommes (+0,7% contre +0,4%), un constat qui se vérifie sur l'ensemble de la hiérarchie salariale. Mais si l’écart salarial moyen poursuit sa baisse entamée en 2008, les forts écarts entre les deux sexes persistent. En 2010, une salariée a gagné en moyenne 19,7% de moins que son homologue masculin.

Les cadres eux ont été les premiers bénéficiaires de la hausse (+1%), après deux années de crise pendant lesquelles leur rémunération avait baissé. C'est dans le secteur des activités financières que leurs salaires ont connu la plus forte augmentation (+2,1%). Les salaires des ouvriers ont en revanche baissé. Enfin, le salaire médian s’est élevé à 1 675 euros par mois, tandis que les 10% des salariés les moins bien payés ont touché un salaire inférieur à 1 142 euros, et que les 10% les mieux rémunérés disposaient de plus de 3 317 euros.

(Source : AFP)
Crédit photo : Hemera

VOIR AUSSI

Smic : la hausse pourrait s'élever à 2%
Salaire des femmes cadres dirigeantes : 22% de moins que les hommes en Europe
Jeunes diplômés : difficile de trouver un emploi début 2012