Internet au bureau : 1h37 par jour dont 57 mn de navigation perso

Internet au bureau : 1h37 par jour dont 57 mn de navigation perso
Internet au bureau : 1h37 par jour dont 57 mn de navigation perso
D'après une étude réalisée par Olfeo, une société qui crée des logiciels de sécurité et de filtrage du Net, les salariés français passeraient environ 1h37 par jour en ligne quand ils sont à leur travail, dont 59% de ce temps pour un usage personnel. Olfeo alerte les entreprises sur la perte financière importante liée à cette pratique.
A lire aussi


Facebook, YouTube et Wikipedia sont les sites les plus consultés au bureau par les salariés français qui passent en moyenne 1h37 sur Internet chaque jour. C'est 8 minutes de plus (+9%) qu’en 2011. L’étude Olfeo qui révèle ces chiffres assure également que sur ce temps quotidien, 57 minutes (59%) sont consacrées à de la navigation personnelle

En analysant ces résultats, Olfeo qui vend des logiciels de filtrage et de sécurité aux entreprises, conclut que ces précieuses minutes quotidiennes dédiées à l’usage personnel d’Internet au bureau, représentent 5,7 semaines de congés payés annuels supplémentaires et une baisse de la productivité du salarié de 13,6%.

La faute à l’actualité ?

L’étude précise également qu’en 2012, l’actualité très riche en matière de politique, de sport et de fait divers, et de plus en plus diffusée sur les sites de vidéo et sur les réseaux sociaux, explique en partie l’augmentation du temps passé sur Internet au bureau. Les salariés ont pour habitude de se connecter le matin en arrivant pour consulter leurs différents comptes, puis à leur pause déjeuner où les émissions en replay et les vidéos virales ont la cote et en fin de journée, vers 17 heures ou après 19 heures, juste avant leur départ.

Selon les calculs d’Olfeo qui s’appuient sur les données de l’INSEE publiées en 2012, les entreprises perdraient 4 865 euros par an et par employé, 5 067 euros pour un ouvrier, 6 989 euros par salarié de profession intermédiaire et 13 150 euros pour un cadre à cause de la navigation personnelle au bureau. Mais ces chiffres sont à prendre avec précaution : l'entreprise auteure de cette étude ayant forcément pour objectif de pousser les entreprises à investir dans le filtrage d'Internet. 

Lire l'étude complète

VOIR AUSSI

Entreprise : quelles sont les limites entre vie privée et vie pro ?
Les sites préférés des salariés au bureau
Au bureau, les travailleurs hyper-connectés distraits toutes les trois minutes
Quand Internet augmente le temps de travail des femmes

Dans l'actu