100 000 formations en 2014 pour les emplois non pourvus

100 000 formations en 2014 pour les emplois non pourvus
100 000 formations en 2014 pour les emplois non pourvus
Dans cette photo : François Hollande
Lors de son déplacement à Dunkerque (Nord) ce mardi 23 juillet, François Hollande a affirmé une nouvelle fois sa volonté de maintenir l'emploi en France. Après deux visites d'entreprises, le président de la République a annoncé la mise en place de 100 000 formations en 2014, destinées à former des personnes pour des secteurs d'activités et des emplois qui ne trouvent pas preneur.
A lire aussi

Mardi 23 juillet, le président de la République François Hollande était en déplacement à Dunkerque (Nord) pour évoquer et promouvoir les emplois d'avenir. Le chef de l'État a profité de la visite de deux entreprises locales dans l'un des départements français les plus touchés par le chômage (13,9% au premier semestre 2013) pour annoncer la mise en place de 100 000 formations aux emplois non pourvus pour 2014. 30 000 formations devraient être créées d'ici à la fin de l'année 2013, et 70 000 offres de formation devraient être proposées en 2014.

Donner une chance aux emplois d'avenir

La formation, seule solution pour arriver à trouver du personnel qualifié pour les emplois qui subissent une pénurie de candidats, est considérée comme « une urgence » pour le gouvernement. Elle représente aussi « un enjeu de croissance », a indiqué François Hollande. En effet, de nombreux secteurs recrutent mais ne trouvent pas de candidats pour occuper les postes à pourvoir. Les métiers manuels se classent en tête des emplois boudés par les Français. Le manque de formation et la pénibilité de certains de ces postes sont souvent la cause de cette disgrâce. Les métiers de chaudronnier, d'agent de maintenance, de commercial ou de cuisinier n'intéressent plus. Fin 2012, sur les 71 000 offres d'emploi à pourvoir comme cuisinier, 7% n'ont pas trouvé preneur d'après Libération. De nombreux métiers de l'hôtellerie et de la restauration ont peiné à trouver des candidats l'an dernier.

« Former aux métiers de demain »

Dans son combat pour le maintien de l'emploi en France, François Hollande souhaite également que le gouvernement se tourne vers l'avenir professionnel de demain : « Je souhaite que nous puissions regarder quels sont les emplois à 10 ans » pour « construire un appareil de formation pour former aux métiers de demain », a-t-il précisé. Contrairement aux prévisions de l'OCDE, qui envisage une augmentation continuelle du chômage en 2014, le gouvernement avance que les emplois d'avenir et la nouvelle offre de formation proposés devraient permettre de limiter la hausse du chômage dans les mois à venir. « La première bataille est de stopper la hausse, nous sommes dans cette phase. Ensuite il s'agira d'inverser la courbe, et nous y arriverons ! », a affirmé lundi le ministre du Travail Michel Sapin au Figaro.

Camille Coutant

VOIR AUSSI

Chômage : triste record battu en France
Top 10 des métiers du futur : devenez clapotiseur, numéropathe ou murateur

Emploi : 17% des jeunes sans emploi ni formation