Comment travailler sans mode de garde pour vos enfants ?

Comment travailler sans mode de garde pour vos enfants ?
Comment travailler sans mode de garde pour vos enfants ?
Elles sont infirmière, attachée de presse, aide-ménagère et mamans. Elles travaillent et s'occupent de leurs enfants en même temps, par choix ou par obligations. Dans un billet publié mardi sur son blog, Marlène Schiappa, présidente de l'association « Maman travaille » livre les témoignages de ces femmes qui tentent de concilier simultanément vie pro et vie privée.
A lire aussi


Il existe peu de chiffres sur ce phénomène. En 2005, une enquête de l’Insee sur la conciliation vie pro et vie privée révélait que le nombre de parents sans mode de garde était trop faible pour pouvoir être intégré dans les calculs. Pourtant, ces parents existent. Dans un billet publié mardi sur son blog, Marlène Schiappa, présidente de l'association Maman travaille a recueilli le témoignage de mères - parce qu’elle n’a pas « trouvé de père » - qui travaillent sans mode de garde. Elle-même d’ailleurs a vécu cette situation : « C'est en passant mes journées avec un bébé (avec option gastro persistante, sinon, ce n'est pas drôle) et une grande fille le mercredi + après 17h30, que j'ai dû terminer le manuscrit de mon prochain livre Le Guide de grossesse de Maman travaille (titre provisoire, à paraître en 2014) répéter mes animations de conférences, écrire mes articles et animer ce blog Maman travaille », raconte-t-elle ainsi.

« Un moyen de tout avoir »

Comme elle, cinq mamans témoignent de leur quotidien : elles sont infirmière libérale, attachée de presse freelance, aide-ménagère, directrice d'études ou encore créatrice de bijoux et vont travailler avec leurs enfants. « Je les emmène chez les patients mais ça me pose un gros problème déontologique... », raconte l’une. « J'attends les siestes pour travailler », raconte l’autre. « Je les emmène avec moi et les mets dans un coin pour dessiner », témoigne enfin une troisième. Et si certaines y voient une chance, d’autres vivent moins bien cette situation.  « J'ai l'impression d'être mal organisée et incapable de leur trouver un mode de garde... », explique Agnès.  « Je fais deux heures de métro par jour avec lui. Je préfère ne pas y penser », commente encore Anne-Claire, quand Lucille, au contraire, est ravie de cette situation : « Mes amis qui font carrière ne voient pas leurs enfants. Moi j'ai réussi à avoir les deux ». Pour Marlène Schiappa, il existe donc trois raisons à cette situation : le choix, la contrainte et « un moyen de tout avoir ». Quant aux pères, soit ils étaient, selon le témoignage des mères, dans l’incapacité de prendre cette responsabilité aux vues de leurs obligations professionnelles, soit la question ne s’est même pas posée...

Lire les témoignages sur Maman travaille.

VOIR AUSSI

Retour de congé maternité : comment reprendre sereinement le travail?
Garde d’enfants : les mamans racontent leur "galère quotidienne"
Baby-sitter, crèche, garde partagée : les solutions innovantes pour trouver une garde d'enfant
Congé parental, télétravail... Ces pères qui réussissent à concilier vie pro et vie perso