Les visites particulières : découvrir les coulisses de l'art à Paris

Les visites particulières : découvrir les coulisses de l'art à Paris
Les visites particulières : découvrir les coulisses de l'art à Paris
Ouvrir les portes des lieux d'art habituellement fermés au public : tel est le pari de l'agence de visites privées et haut de gamme Les visites particulières. Gabrielle Rouault de la Vigne et Franck Vogelin, ses deux fondateurs, ont fait de leur passion leur métier et n'hésitent pas à casser les codes en faisant découvrir au grand public des lieux d'exception.
A lire aussi
Faire visiter des abattoirs aux enfants, une bonne idée ?
News essentielles
Faire visiter des abattoirs aux enfants, une bonne idée ?


Prendre son petit-déjeuner dans le musée des Arts décoratifs privatisé pour vous. Découvrir l'histoire de l'art au travers du vin, en arpentant le Louvre en compagnie de l'ancien sommelier en chef d'un palace parisien. Ou encore parcourir les rues de Paris en voiture avec chauffeur pour une chasse au trésor artistique inédite… L'agence Les visites particulières se plie en quatre pour ouvrir à ses clients privilégiés les portes des lieux d'art de la capitale. Réserves de musées, collections privées, ateliers d'artistes ou de restaurateurs : Gabrielle Rouault de la Vigne et Franck Vogelin, 29 et 32 ans, les deux associés fondateurs, ont pour crédo de « rendre moins opaque le milieu de l'art ». « Nous venions tous les deux de ce milieu, et avons réalisé que les gens n'en voient en général qu'une infime partie », raconte Franck, ancien directeur des relations exposant dans des salons d'art. Très vite avec Gabrielle, sa voisine de palier qui travaille alors au Louvre, l'idée leur vient de casser les codes et d'ouvrir des portes habituellement closes en proposant aux amateurs d'art des « visites particulières ».

« L'idée nous est venue en 2011, se souvient Gabrielle. Quelques mois de réflexion et une étude de marché plus tard, nous savions que nous devions saisir cette opportunité et lancer notre entreprise. » Les deux amis quittent leurs emplois respectifs en février 2012 et les choses s'enchaînent rapidement : statuts et nom de la société, création du site Internet, définition des offres et parcours thématiques… L'étape essentielle restant le recrutement des guides, triés sur le volet : « Ils font toute notre valeur ajoutée, nous choisissons des guides qui ont de vraies personnalités », souligne Gabrielle. Un point fort pour satisfaire une clientèle ultra pointilleuse : « Nos clients, majoritairement étrangers, ne viennent pas à Paris pour la première fois et veulent redécouvrir la capitale avec une vision nouvelle. Ils ont un très haut niveau d'exigence intellectuelle et de confort, mais en même temps ils souhaitent s'amuser.» L'agence les prend donc en charge de A à Z, mettant à leur disposition une voiture avec chauffeur, leur proposant des parcours thématiques aussi différents que « les bijoux d'artistes » ou « Orsay érotique », et des rencontres privilégiées avec des experts et des artistes.

Une formule gagnante : pour leur première année d'activité, Les visites particulières atteignent un chiffre d'affaires de 150 000 euros et visent 300 000 euros pour 2014. Et l'offre séduit un nombre croissant d'entreprises, qui font confiance à la jeune agence pour organiser des événements qui sortent des sentiers battus. « Maisons de luxe et de haute couture font de plus en plus appel à nous », confie Franck. Reste que comme tout, l'exception a un prix : comptez minimum 300 euros par personne.

Leurs conseils

Foncer et tenir sur la durée
Garder son enthousiasme, c'est aussi ce qui séduit le plus
Savoir se détacher de l'opérationnel

Leur bio

28 mars 1981 : Naissance de Franck à Aubagne (13)
13 août 1984 : Naissance de Gabrielle à Fougères (35)
Septembre 2008 : Rencontre de Franck et Gabrielle
Septembre 2012 : Lancement du site lesvisitesparticuieres.com
Octobre 2012 : Ouverture des réservations et premier client
Mars 2013 : 10 000e visiteur sur le site

Retrouvez nos portraits de créateurs d'entreprises chaque lundi dans Le Parisien Économie

VOIR AUSSI

Very Last Room : l'appli pour réserver une chambre d'hôtel à la dernière minute
Interactive Mobility : bientôt des tablettes embarquées dans nos taxis

Sejourning : le site de location de vacances entre particuliers made in France

Daddy Coool : les papas débordés ont leur site Internet