Sperme, eau de javel, sang, placenta : ces "produits" de beauté improbables

Sperme, eau de javel, sang, placenta : ces "produits" de beauté improbables
Sperme, eau de javel, sang, placenta : ces "produits" de beauté improbables
Dans cette photo : Victoria Beckham
On connaissait déjà les injections de Botox ou d'acide hyaluronique pour retarder le vieillissement cutané. Il faudra désormais compter avec les injections de sang, les masques à base de placenta ou d'excréments d’oiseaux, à moins que vous ne préfériez une crème au sperme ou à l'eau de javel. Aussi improbables que cela puisse paraître et à en croire les scientifiques, ces substances regorgent de bienfaits pour la peau.
A lire aussi


Qu'elles soient françaises, russes ou chinoises, le visage est la partie du corps à laquelle les femmes accordent le plus d'importance. Et alors que certaines sont prêtes à tout pour retarder les effets du temps et l'apparition des premières rides, les scientifiques, chimistes et autres chercheurs doivent rivaliser d'ingéniosité pour leur proposer des cosmétiques toujours plus efficaces, et ont parfois recours à des ingrédients improbables voire répugnants.

L'eau de javel bientôt dans les antirides ?

Si l'on en croit une étude de l'université de Stanford aux États-Unis, l'eau de javel pourrait bientôt entrer dans la composition de certaines de nos crèmes pour le corps. Selon les chercheurs, le produit ménager dilué à 0,005% permettrait en effet de lutter contre le vieillissement cutané et soulagerait les blessures et autres inflammations de l'épiderme. Ils ont découvert cette propriété après avoir plongé des souris de laboratoire dans un bain de javel. Résultat : la peau des rongeurs s'est trouvée plus épaisse et les scientifiques ont constaté une augmentation de la production de leurs cellules. Toutefois, dès la fin du bain, l'épiderme des cobayes a retrouvé son aspect d'origine.

Le sperme pour stimuler la croissance des cheveux

Selon Tobias Eisenberg et Franck Madeo, deux scientifiques autrichiens, la spermidine, une substance naturellement présente dans le sperme, aurait le pouvoir de retarder le vieillissement des cellules et de stimuler la croissance des cheveux. Selon les chercheurs ce « Graal sacré contre le processus du vieillissement des cellules » permettrait en outre de protéger de la maladie d'Alzheimer. À noter que la spermidine ne se trouve pas uniquement dans la semence masculine : le soja et le pamplemousse en contiennent également.

Le placenta de mouton, recette miracle de Victoria Beckham ?

Les célébrités sont souvent les premières à tester des élixirs de beauté inattendus. Dans ce cadre, Victoria Beckham ne fait pas exception. En effet, à l'approche de la quarantaine, l'ex Spice Girl aurait pris l'habitude de se rendre régulièrement chez un célèbre dermatologue de Beverly Hills, le docteur Harold Lancer, afin de se faire enduire le visage d'une crème à base de placenta de mouton. Un procédé rebutant mais qui fait des envieuses. Selon un sondage mené par MyVoucherCodes.co.uk auprès de Britanniques de plus de 30 ans, sur les 91% de sondées se disant inquiètes des effets de l'âge sur leur apparence, 45% seraient disposées à tester ce fameux masque au placenta.

Le sang pour faire disparaître les cicatrices d'acné

L'une des dernières techniques de lifting en vogue chez les chirurgiens esthétiques américains est pour le moins sanglante. Baptisée Vampire Lift, elle consiste à prélever du sang dans le bras du patient avant de le lui réinjecter dans le visage. Objectif : améliorer visiblement la texture de la peau et venir à bout des cicatrices d'acné. Et selon les adeptes de ce procédé, parmi lesquels Kim Kardashian, les premiers effets du Vampire Lift seraient déjà visibles au bout de trois semaines de traitement.

>> 5 produits de beauté du quotidien à détourner <<

Les excréments d'oiseau pour s'hydrater la peau

Un masque pour le visage à base d'excréments d'oiseaux, c'est ce que propose le Shizuka, un institut de beauté situé sur la cinquième avenue à New York. Le Geisha Facial tire son nom de l'utilisation ancestrale que faisaient les courtisanes japonaises de la fiente de rossignol. Elles tentaient ainsi d'apaiser leur peau quotidiennement agressée par le plomb présent en grande quantité dans leur poudre blanche de maquillage. Avant d'être appliqués sur le visage, les excréments sont nettoyés sous une lumière à ultra-violets et mélangés à du son de riz, un exfoliant naturel. Et si l'institut de beauté défend les propriétés adoucissantes et exfoliantes de sa mixture, Joshua Zeichner, chercheur dermatologue, a quant à lui affirmé au New York Times qu'à l'heure actuelle, « très peu de données existent pour savoir si ce genre de cosmétiques fonctionne ». Et de préciser : « Peut-être qu'ils sont simplement hydratants ». 

VOIR AUSSI

Le sexe, crème de beauté numéro 1
Ces gestes beauté que l'on ne fait jamais (alors que l'on devrait)
Cacher ses boutons : les conseils d'une ado souffrant d'une forme grave d'acné - vidéo
Comment conserver ses produits de beauté ?