Une journée pour célébrer les sages-femmes

Une journée pour célébrer les sages-femmes
Une journée pour célébrer les sages-femmes
Ce 5 mai se tient la Journée internationale de la sage-femme. L’occasion de rappeler l’importance d’une profession qui souffre d’un manque cruel de reconnaissance.
A lire aussi

Depuis 1992, le 5 mai est dédié à la célébration d’une profession souvent qualifiée comme étant le « plus beau métier du monde » : sage-femme. En cette journée internationale de la sage-femme, l’objectif est donc de sensibiliser le plus grand nombre sur le caractère indispensable de ces professionnels de santé, au service de la femme, et qui prennent en charge des milliers de naissances par an.
Classées dans le code de la santé publique au même titre que les professions de médecin ou de chirurgien-dentiste, les sages-femmes ont un champ d’intervention extrêmement large. Leurs compétences concernent ainsi le suivi des grossesses, mais aussi l’accouchement et ses suites quand ce dernier est normal. Elles sont également habilitées à effectuer le suivi gynécologique de prévention et à prescrire la contraception à toutes les femmes en bonne santé.
On recense actuellement 20 000 sages-femmes en France. Mais, souffrant du manque de reconnaissance de leur profession, elles comptent faire entendre leur voix le 12 mai prochain. Des grèves et des manifestations seront en effet organisées dans toute la France.

VOIR AUSSI

Martine Desmares, 51 ans, sage-femme
Contraception définitive, un tabou français ?
Accouchement : les mères non satisfaites de leur prise en charge
Le dossier de la rédaction sur l’accouchement