Grippe : la météo clémente retarde l'épidémie

Grippe : la météo clémente retarde l'épidémie
Grippe : la météo clémente retarde l'épidémie
Elle arrive généralement fin décembre, mais cette année la grippe saisonnière tarde à infecter les Français. En cause, une météo hivernale particulièrement clémente…
A lire aussi


Alors qu'elle sévit généralement les dernières semaines du mois de décembre, l’épidémie de grippe saisonnière 2011/2012 est toujours aux abonnés absents en ce 9 janvier. En cause, la météo douce de ce début d’hiver qui empêche le développement d’un virus nécessitant un temps et froid et sec. La semaine dernière, seuls 68 cas de grippe pour 100 000 habitants avaient été enregistrés par le réseau de surveillance Sentinelles, bien loin du seuil épidémique de 174 cas pour 100 000 habitants.
« C’est vrai, l’épidémie est en retard, a d’ailleurs commenté Thierry Blanchon, responsable des Sentinelles, dans les colonnes du Parisien. Mais n’ayez pas de faux espoirs : on n’a jamais vu une année sans grippe », a-t-il également prévenu.
Heureusement, même en période d’épidémie, il est possible d’échapper à ce virus capable d’infecter 2 à 4 millions de personnes. « Les personnes qui le désirent peuvent encore se faire vacciner. La campagne de vaccination s’étend jusqu’à la fin du mois. La formule met une quinzaine de jours à être efficace », rappelle Thierry Blanchon. Des règles d’hygiène simple, comme un lavage des mains régulier, peuvent également tenir la maladie à distance.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Grippe : plus de 5 millions de personnes vaccinées
Grippe 2011-2012 : le vaccin conseillé aux femmes enceintes
Grippe : le vaccin sera disponible le 29 septembre
Le vaccin contre la grippe fait peur