Cancer du sein : la mammographie moins efficace que l'échographie

Cancer du sein : la mammographie moins efficace que l'échographie
Cancer du sein : la mammographie moins efficace que l'échographie
Des chercheurs américains auraient démontré que, pour les femmes de moins de 40 ans, l'échographie serait un meilleur outil de dépistage du cancer du sein que la traditionnelle mammographie.
A lire aussi


Selon une étude menée par le Dr Constance Lehman, responsable du service radiologie à la Seattle Cancer Care Alliance, l’échographie serait à privilégier sur la mammographie pour la détection du cancer du sein, pour les femmes âgées de moins de 40 ans.

Sur 1 208 cas de femmes situées dans la tranche d’âge allant de 30 à 39 ans, les échographies ont permis de détecter 22 cancers du sein, contre 14 avec la technique de la mammographie. « L'imagerie joue un rôle important dans l'évaluation des grosseurs mammaires », explique le Dr. Constance Lehman. « Les échographies et les mammographies nous aident à différencier les femmes qui ont besoin d'une biopsie de celles qui peuvent être rassurées sur le caractère bénin de leur grosseur. »

Le Journal of the American Medical Association avait déjà publié au printemps dernier une étude prouvant que la mammographie devrait être suivie par une échographie ou une IRM pour un meilleur diagnostic des grosseurs mammaires.

Salima Bahia

VOIR AUSSI

Cancer du sein : l’UE autorise le médicament Afinitor
Cancer du sein : plus de 2.4 millions de Françaises se sont fait dépister en 2011
Cancer du sein : expérimentation d’une technique de dépistage par le sang