Le mercure peut augmenter les risques de diabète

Le mercure peut augmenter les risques de diabète
Le mercure peut augmenter les risques de diabète
Une nouvelle étude montre que la consommation de mercure augmenterait les risques de diabète de 65%.
A lire aussi
Chirurgie de l'obésité : un risque de tentative de suicide augmenté de 54% pour les opérés
News essentielles
Chirurgie de l'obésité : un risque de tentative de...

Dans la revue Diabetes Care on trouve une étude montrant que la forte consommation de poissons et de crustacés, riches en mercure, peut augmenter les risques de diabètes.


L’enquête menée sur des jeunes volontaires, sans diabète au début de l’étude, a duré 18 années, durant lesquelles le niveau de mercure et de glucose était régulièrement mesuré. L’étude conclue que les participants à l’étude ayant le niveau de mercure le plus élevé ont un risque de diabète de type 2 accru de 65%.

A noter que c’est l’interaction avec d’autres nutriments essentiels comme le magnésium et l’oméga-3 qui augmente l’incidence de la consommation du mercure sur les risques de diabète.

Le but de cette étude est d’encourager les gens à choisir des poissons et fruits de mer ayant un faible niveau en mercure, c’est-à-dire les crevettes, les moules, le maquereau ou le saumon. A contrario sont à éviter les poissons à niveau élevé comme par exemple le thon et l’espadon.

Suivez-nous sur Twitter pour ne plus rien louper !

Dans l'actu