Le coq perd son pénis pour mieux copuler avec la poule

Le coq perd son pénis pour mieux copuler avec la poule
Le coq perd son pénis pour mieux copuler avec la poule
Vous ne le saviez sans doute pas, mais le coq est un drôle d’animal qui perd son pénis en même temps qu’il se développe. Doté d’un pénis au stade fœtal, le coq le perd par la suite, visiblement pour faciliter la reproduction avec la poule. Comme quoi.
A lire aussi

La revue scientifique Current Biology s’est récemment intéressée au coq et plus précisément à son appareil reproducteur. Car le coq est un animal pour le moins étrange qui possède bel et bien un pénis au stade fœtal pour le perdre par la suite. Un phénomène qui intrigue évidemment les chercheurs.

Au sujet de cette disparition du pénis chez le coq, les chercheurs expliquent que « la réduction du pénis pendant l'évolution des oiseaux a résulté de l'activation d'un mécanisme de programmation de mort des cellules dans un nouvel endroit qui est le haut pénis émergent » peut-on lire sur Atlantico

Selon les chercheurs responsables de cette étude, la perte du phallus chez le coq permettrait un meilleur contrôle de la reproduction pour la poule. Rappelons que chez ces animaux, la reproduction se déroule via le « baiser cloacal » qui consiste en la mise en contact des orifices de la poule et du coq.


Suivez-nous sur Twitter pour ne plus rien louper !

Dans l'actu