Le sel impliqué dans les crises d’épilepsie ?

Le sel impliqué dans les crises d’épilepsie ?
Le sel impliqué dans les crises d’épilepsie ?
Selon une récente étude réalisée par des chercheurs de l’Université McGill et de l’Université d’Oxford, le sel – et plus précisément le sodium – pourrait jouer un rôle central dans l’épilepsie. Une découverte qui pourrait faire progresser très nettement la recherche.
A lire aussi
Les papas pas assez impliqués ? Une interne en pédiatrie dénonce
News essentielles
Les papas pas assez impliqués ? Une interne en pédiatrie...

Responsable de milliers de morts dans le monde chaque année, le sel pourrait aussi jouer un rôle central dans l’épilepsie. C’est du moins ce que pensent des chercheurs de l’Université McGill et de l’Université d’Oxford dans une étude publiée dans la revue scientifique Nature Structural & Molecular Biology.

Ces chercheurs ont trouvé un lien entre l’épilepsie et la sodium en réalisant des simulations informatiques. Le sodium serait le commutateur unique d’un neurotransmetteur qui joue un rôle important pour l’équilibre du cerveau. Nommé « kaïnate », ce neurotransmetteur peut être responsable de plusieurs maladies neurologiques.

« Ces résultats offrent la possibilité de concevoir des médicaments ciblés n'agissant pas sur les autres sites. Ils auraient donc pour avantage de présenter moins d'effets secondaires indésirables », indique un des chercheurs responsable de cette étude.

Le rôle du sodium dans l’épilepsie pourrait en tout cas permettre de faire avancer la recherche au sujet de ce trouble neurologique qui touche tout de même près de 450.000 personnes en France et n’est pas toujours bien compris. Le traitement de l’épilepsie est souvent compliqué, et basé sur une prise de médicaments.


Suivez-nous sur Twitter pour ne plus rien louper !

Dans l'actu