Règles douloureuses : comment ne plus avoir mal sans médicament ?

Règles douloureuses : comment ne plus avoir mal sans médicament ?
Règles douloureuses : comment ne plus avoir mal sans médicament ?
Les règles douloureuses touchent de nombreuses femmes. Pour elles, c'est un véritable calvaire une fois par mois. Voici comment faire en sorte de calmer la douleur sans prendre de médicament.
A lire aussi
"The Period Game", le jeu de société pour parler des règles aux ados
News essentielles
"The Period Game", le jeu de société pour parler des...

La dysménorrhée, ou plutôt l'algoménorrhée. Un nom barbare pour un phénomène tout aussi barbare : j'ai nommé les règles douloureuses, dont la fréquence augmente à l'adolescence et durant les années précédant la ménopause. Vagin prêt à exploser, ventre et sein chamboulés et sensibilité générale à fleur de peau...les symptômes ne trompent pas. Bien qu'insupportables, il n'est pas toujours nécessaire d'ingérer un médicament afin de calmer les douleurs. Voici quelques astuces qui permettront de vous sentir mieux.

>> Règles : ces croyances absurdes sur le sang des femmes <<

- Tout d'abord, la chaleur peut aider à diminuer la douleur. Plongez-vous dans un bain ou placez une bouillotte bien chaude sur votre ventre. Et profitez-en pour vous reposer quelques dizaines de minutes, tant qu'à faire, cela ne peut pas faire de mal.

- Inspirez et expirez calmement et très lentement. Si cela tient plus de la méthode Couet que d'une véritable technique, cela pour vous aider à vous calmer. À coupler à un bon bain !

- Toujours dans le thème de la respiration, vous pouvez sortir prendre l'air. Bien entendu, évitez les coins bruyants et pollués (la ville, typiquement) où les agressions sonores et odorantes ne vous aideront pas à vous sentir mieux.

>> Les pertes blanches, c'est quoi ? Tout savoir sur ce phénomène <<


- Adaptez votre régime alimentaire et votre mode de vie. Évitez de fumer, de manger trop salé, la viande rouge, le café, les aliments sucrés (le sucre augmente la production d'insuline, qui elle-même favorise la production d'éléments inflammatoires propres à vous faire souffrir un petit peu plus).

- Faites du sport (mais pas trop), juste de quoi aider à l'oxygénation de votre corps. C'est un excellent anti-douleur. Sans compter que cela vous permettra de vous vider la tête.

- Dernier conseil, et peut-être le plus important : faites la chasse au stress !

Parfois, les douleurs ne sont pas dues aux règles et sont circonscrites au vagin. Dans ces cas, il peut s'agir d'une mycose vaginale. Il convient alors de consulter au plus vite un gynécologue ou médecin généraliste, le cas échéant.