Dépression : une journée pour une prise de conscience générale

Dépression : une journée pour une prise de conscience générale
Dépression : une journée pour une prise de conscience générale
L'association France-Dépression et ses partenaires organisent aujourd’hui la 8ème journée de la dépression. Ce rendez-vous est placé cette année sous le thème «  de la prise de conscience de la dépression ». L’an dernier en France, cette maladie a coûté la vie à près de 13 000 personnes.
A lire aussi


L’association France-Dépression organise aujourd’hui, avec le soutien du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé et celui de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, la 8ème Journée européenne de la dépression. Le thème de cette journée est la prise de conscience de l’importance de la dépression, qui touche près de 121 millions de personnes dans le monde, et des troubles de l’humeur bipolaires, qui concernent 2% des Français. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), après les maladies cardiovasculaires, en 2020, la dépression sera même la première cause mondiale d’invalidité, tous âges et sexes confondus.
Les Cliniques psychiatriques de France souhaitent aussi alerter le gouvernement sur la nécessité d’améliorer le dépistage de cette maladie, souvent mal diagnostiquée, qui peut conduire au suicide, et de repenser les moyens alloués aux programmes de santé. Elles rappellent dans un communiqué que la dépression sévère touche entre 5 et 8% des Français chaque année. « Or, c’est une maladie grave nécessitant un traitement et un suivi psychiatrique adaptés et mieux coordonnés », précise le Docteur Olivier Drevon, président de l’Union nationale des Cliniques psychiatriques.
A l’occasion de cette journée, une manifestation gratuite pour le public est organisée au siège de l’Association France-Dépression (4 rue Vigée-Lebrun, Paris 15è) de 14 heures à 22 heures. Au programme, ateliers-débats, conférences thématiques, stands d’information, démonstrations de thérapie complémentaire ou animations artistiques. D’autres manifestations sont également prévues à Nancy, Bourges, Tours et Rouen.

Alexandre Roux

(Source : Libération.fr)
Crédit photo : Polka Dot

VOIR AUSSI

La luminothérapie : remède efficace contre la dépression saisonnière
Dépression post-natale : la détresse des mères
Le sperme et la dépression
Déprime ou dépression : un temps pour s’écouter