Sidaction : un spot contre la transmission mère-bébé du VIH - Vidéo

Sidaction : un spot contre la transmission mère-bébé du VIH - Vidéo
Sidaction : un spot contre la transmission mère-bébé du VIH - Vidéo
Sidaction a réalisé une vidéo pour sensibiliser à la transmission du virus du sida de la mère à l'enfant. L'objectif : récolter des dons pour protéger les nourrissons du VIH.
A lire aussi


En 2010, 34 millions de personnes dans le monde, adultes et enfants, vivent avec le VIH. Sur ces chiffres, 22,9 millions vivent en Afrique, dont 11,8 millions de femmes et 3,1 millions d’enfants qui ont contracté le virus. Cette année, 390 000 enfants ont été infectés par le VIH lors d’une transmission de la mère à son enfant.
Sidaction s’engage sur cette urgence sanitaire en diffusant un spot de sensibilisation. L’idée étant de rappeler qu’il est possible de lutter contre la transmission du virus entre la mère et le bébé. Sidaction rappelle sur son site que la transmission du VIH peut intervenir à plusieurs stades : « pendant la grossesse (5 à 10%), pendant le travail et l’accouchement (10 à 20%) et après la naissance lors de l’allaitement maternel (5 à 20%) ». L’association souligne par ailleurs que « sans intervention, la transmission intervient dans 15 à 30 % des cas sans allaitement et dans 20 à 45 % des cas avec allaitement ».

Afin de prévenir la transmission du VIH de la mère à son enfant, Sidaction a monté des programmes d’accompagnement, baptisés Paris Sida Sud et Grandir en Afrique. L’association met en place l’accompagnement des mères pour un accès aux antirétroviraux, et les conseille dans le choix du mode d’alimentation du nourrisson et dans la mise en œuvre de l’allaitement maternel protégé.

Le programme de Sidaction soutient également l’accès au dépistage précoce des nourrissons exposés au sida : ce, en impliquant les conjoints et en tâchant de mobiliser la communauté afin de permettre aux femmes séropositives enceintes d’avoir un meilleur accès aux soins.
Un don de 8 euros permet de financer un mois de traitement antirétroviral de première ligne. Avec 30 euros, Sidaction s’engage à financer un test par PCR pour dépister précocement l’infection au VIH chez un nourrisson ou un mois de lait en poudre maternisé pour un enfant de moins de 6 mois. 150 euros permettent par ailleurs de soutenir 18 mois de traitement antirétroviral de première ligne pour une femme enceinte pour lutter contre la transmission du VIH de la mère à son enfant.

Voir le spot :


Plus d'infos sur le site Sidaction

VOIR AUSSI

Sidaction 2011 : 5,6 millions d’euros récoltés
Line Renaud nous parle de son combat pour le Sidaction

Sida : un nouveau vaccin thérapeutique bientôt testé
Sida : des antirétroviraux génériques pour les plus pauvres
Sida : un rapport de l’Onusida laisse espérer la fin de l’épidémie
Sida : le financement des traitements préventifs presque à niveau