Qui est Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye ?

Qui est Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye ?
Qui est Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday et Nathalie Baye ?
Dans cette photo : Laura Smet
Au cœur de l’actualité depuis plusieurs semaines suite à quelques déboires personnels, Laura Smet est une jeune actrice à la personnalité fragile. Fille de deux stars, Johnny Hallyday et Nathalie Baye, Laura n’a pas forcément eu une enfance de rêve et a aujourd’hui bien du mal à trouver sa place.
A lire aussi

Née le 15 novembre 1983, Laura Smet est la fille du rockeur Johnny Hallyday et de l’actrice Nathalie Baye. Ce qui fait donc d’elle aussi la demi-sœur de David Hallyday et de Jade et Joy, les autres enfants de Johnny.


Même si elle a eu la chance de grandir en ne manquant de rien, Laura Smet n’a pas eu une enfance dorée. Loin de là. Un père absent et sans cesse dans les médias, une mère avec laquelle les relations ne sont pas toujours simples… Laura a du mal à trouver sa place et fait preuve d’une personnalité fragile et rêveuse.

Comédienne et chanteuse, la jeune femme fait souvent la Une de la presse people pour ses histoires d’amour souvent malheureuses et riches en rebondissements. On lui connait notamment une relation avec Frédéric Beigbeder, relation surtout marquée par le penchant de la comédienne pour l’alcool, les fêtes et autres substances illicites :

« Je l'ai larguée après lui avoir posé un ultimatum, qu'elle n'a pas respecté. On a du mal à croire cela venant de moi, mais je n'ai aucune attirance pour les filles bourrées » explique Beigbeder aux lendemains de sa rupture avec Laura Smet.

Début 2012, alors que les choses semblaient aller mieux pour Laura Smet, cette dernière est retrouvée errante dans les rues de Paris, en partie dénudée et totalement déboussolée. Depuis, son entourage a décidé de tout faire pour lui venir en aide et lui permettre de stabiliser sa vie. Heureusement pour elle, le cinéma ne semble pas vouloir lui tourner le dos de sitôt.

Pas toujours facile la vie de « fille de ».