Miracle: un jeune sportif devient musicien après des chocs à la tête

Miracle: un jeune sportif devient musicien après des chocs à la tête
Miracle: un jeune sportif devient musicien après des chocs à la tête
Lachlan Connors en est convaincu: s’il est devenu musicien, c’est à cause de chocs violents à la tête. Cet adolescent se destinait initialement à une carrière professionnelle de joueur de crosse avant de subir deux violents K.O. lors de matchs et d’être interdit de terrain par ses médecins. Selon ses proches, l’adolescent, qui maîtrise désormais une dizaine d’instruments, ne présentait auparavant aucune aptitude particulière pour la musique.
A lire aussi
"Truth Hurts", la leçon de Lizzo pour relever la tête après une rupture
News essentielles
"Truth Hurts", la leçon de Lizzo pour relever la tête...

« La musique me donne une raison de me lever le matin », explique Lachlan Connors, collégien à Denver (Etats-Unis). Le collégien se destinait initialement à devenir joueur de crosse, un sport collectif de contact d’origine amérindienne réputé pour sa violence. Mais il y a quelques années, une série de chocs à la tête l’a conduit à l’hôpital.

La crosse lui a donné des crises d’épilepsie

Une première fois, Lachlan montrait des « signes comportementaux inquiétants » mais, selon le Huffington Post américain il a été tout de même autorisé par ses médecins à revenir sur le terrain: « Je suis tombé sur la partie arrière de mon crâne », explique Lachlan. Et de poursuivre: « Je me souviens de m’être ensuite levé très hébété. Mais je n’ai pas vraiment compris que quelque chose de grave venait de se passer ».

Le deuxième choc a déclenché chez lui des crises d’épilepsie - et a conduit enfin l’équipe médicale de l’hôpital à lui interdire tous sports de contact. Sauf qu’à la grande surprise de ses parents, lorsque les médecins l’ont autorisé à revenir chez lui, il n’a eu de cesse de jouer le piano de la maison… et a insisté pour que ses parents lui achètent de nouveaux instruments. La musique lui semble aujourd’hui facile à maîtriser.

Lachlan était « nul » en musique

La mère de Lachlan, interrogée par la chaîne CBS, dit avoir désespérément tenté de lui apprendre le piano quand il était petit: « Je lui disais: -Tu sais quelle sera la prochaine note?, il me répondait non! ». Et d’ajouter: « Et je ne parle pas de mélodies bien compliquées ». Lachlan Connors joue désormais « entre 10 et 13 instruments » à l'oreille, parmi lesquels il maîtrise particulièrement bien le piano, la guitare, le ukulélé, l’harmonica, la cornemuse (écossaise et irlandaise), et le marimbula (un instrument qui se joue en faisant sonner des lamelles de métal avec les pouces).

Le temps passant, ses crises d’épilepsie se sont espacées, au point de disparaître. Il est d’ailleurs convaincu que ses crises étaient en fait semblables à celles dont Friedrich Chopin était en son temps victime.

Que dit la science ?

Selon un médecin interrogé par la chaîne CBS, ces violentes contusions cérébrales ont pu accidentellement « allumer » une nouvelle partie du cerveau de Lachlan Connors: « Il avait probablement ce talent déjà en lui, avant ces chocs, mais ces derniers, en obligeant le cerveau à se réparer, l’ont en quelque sorte ‘re-câblé’ ». De quoi, selon ce médecin, enfin dévoiler le talent du jeune homme - tout en précisant que faute d’analyses précises, cette assertion n’est « qu’une théorie ».

Mais selon le Huffington Post américain, ce jeune homme ne serait pas le seul à s'être découvert un talent après un choc. Un autre homme, Amato, originaire lui aussi de Denver, a lui aussi « acquis » un talent extraordinaire pour le piano, suite à un choc à la tête. La chose, bien que non unanimement acceptée au sein de la communauté scientifique, aurait même un nom: « le syndrome du savant ». Inutile, cependant, d’essayer de provoquer chez soi la même chose: cette condition est en effet extrêmement rare, et s’accompagne le plus souvent d’effets secondaires très sérieux !