César : Catherine Deneuve ne cautionne plus la cérémonie

César : Catherine Deneuve ne cautionne plus la cérémonie
César : Catherine Deneuve ne cautionne plus la cérémonie
Dans cette photo : Catherine Deneuve
Dans une interview au journal Télérama, Catherine Deneuve, à l’affiche du film « Dans la cour » de Pierre Salvadori, explique pourquoi elle ne se rend plus aux César depuis quelques années. L’actrice critique le système de votes et s'en prend également au manque d'entrain de la cérémonie.
A lire aussi


Catherine Deneuve boycotte les César, même quand elle y est nominée, comme cette année. « Je ne cautionne plus les César depuis plusieurs années. Il y a trop de bizarreries dans le panel des votants, qui devrait être publié en toute transparence », lance-t-elle avant d'expliquer, que « les professionnels de la profession » votaient « un peu par hasard ». « Beaucoup de gens, par paresse, ne votent qu'au second tour, sur la base des nominations : ce n'est pas représentatif des choix de la profession. Et pour les César techniques, il faudrait faire comme aux Oscars : limiter le vote aux professionnels de la discipline concernée. Tout le monde est-il vraiment qualifié pour évaluer le travail d'un ingénieur du son ? », s'interroge-t-elle.

« Nous sommes incapables de faire des discours de remerciements… »

A l’instar d’Adèle Exarchopoulos, qui critiquait le public des César il y a peu, Catherine Deneuve s’en prend à l’ambiance morose de la soirée annuelle. « Je trouve dommage, et très significatif, qu'aucun acteur important ne soit là pour le seul plaisir d'assister à la cérémonie. On ne voit que les nominés, et encore pas tous. C'est un peu limité et tristounet, comme soirée ! Au fond, je pense que les Français ne sont pas faits pour ça : voyez comme nous sommes incapables de faire des discours de remerciements… ». De fait, la cérémonie des César et les interventions des artistes récompensés paraissent souvent bien fades en comparaison avec les débordements et les discours des acteurs aux Oscars, de l'autre côté de l'Atlantique. 

>> Oscars et César : le jeu des 5 différences <<

Pour autant Catherine Deneuve ne semble pas plus fan de la grand-messe de Hollywood.
« J'adore Meryl Streep, même dans un numéro aussi excessif que celui d'Un été à Osage County. Mais, franchement, c'est triste de lui décerner l'Oscar pour La Dame de fer, film faible, sans point de vue, qui passe à côté de la dureté de Margaret Thatcher et où elle disparait sous le maquillage », déclare-t-elle.