Steal my Girl : les One Direction accusés de maltraitance animal

Mauvaise nouvelle pour le groupe des One Direction : dans leur clip « Steal my girl », ils ont été accusés par la Peta, l’association de défense des animaux, de maltraitance animale envers des chimpanzés et des orangs-outans. Mal vu à quelques jours de la sortie d’un nouvel album.
A lire aussi
L'interview girl power de Canine
News essentielles
L'interview girl power de Canine


Alors qu’ils sont proches de lancer leur nouveau disque « Four », les One Direction, qui ont fait des concerts privés à Paris, au lieu d’assurer la promotion de celui-ci, vont surtout devoir se défendre des accusations faites par les associations de défense des animaux et de leurs militants. Le boys-band britannique est en effet accusé de maltraitance animale dans un de leur clip : « Steal my girl ». En cause, le groupe n’aurait pas « donné l’assistance vétérinaire nécessaire, enfermé les chimpanzés et orangs-outans dans des petites cellules sans ventilation et nourriture adéquate, durant 18 heures par jour »

Le clip Steal My Girl épinglé pour maltraitance animale

Les One Direction, qui ont fait un carton au cinéma avaient déjà reçu une lettre de la part de la Peta qui demandait de « supprimer la scène avec le chimpanzé et les autres animaux sauvages, d'accepter de ne jamais plus travailler avec des animaux sauvages et de donner un pourcentage des bénéfices de la chanson à une association qui vient en aide aux chimpanzés et prend soin d'eux ».

Sur le même thème