Affaire DSK-Banon : Brigitte Guillemette, l'autre madame Strauss-Kahn

Affaire DSK-Banon : Brigitte Guillemette, l'autre madame Strauss-Kahn
Affaire DSK-Banon : Brigitte Guillemette, l'autre madame Strauss-Kahn
Dans cette photo : Dominique Strauss-Kahn
Son nom avait été cité dans l'affaire Nafissatou Diallo, car l'ex-femme de DSK, Brigitte Guillemette, était intervenu en faveur de son ex-époux pour certifier sa non-violence et l'assurance qu'elle le croyait innocent. Mais Brigitte Guillemette est aujourd'hui entendue dans l'autre affaire DSK, celle qui l'oppose à Tristane Banon.
A lire aussi

Avant que Dominique Strauss-Kahn ne rencontre Anne Sinclair sur le plateau du Grand Echiquier, il était marié à Brigitte Guillemette, mère de sa fille Camille. Brigitte Guillemette était alors PDG du Groupe Corolle PR, filiale du groupe Mattel et DSK, lui, sortait d'un premier mariage avec Hélène Dumas, qui lui a donné trois enfants. Leur union sera de courte durée.

Brigitte Guillemette est, en outre, la marraine de Tristane Banon car, à l'époque de son mariage avec DSK, elle était très liée à Anne Mansouret, la mère de celle-ci. Le vaudeville est complet lorsqu'on sait que, de surcroît, Anne Mansouret a avoué hier avoir eu, à cette période, une aventure avec l'ex-président du FMI, dans ses bureaux de l'OCDE - une relation sexuelle "consentie mais brutale", selon ses dires. Brigitte Guillemette, alors épouse trompée, appréciera.

Selon Anne Mansouret, celle-ci se serait confiée à son "amie" Brigitte Guillemette lorsque sa fille Tristane l'aurait appelée en larmes, des années plus tard, pour lui rapporter la scène du viol présumé. Brigitte Guillemette aurait alors déploré que ce genre de comportements aient effectivement pu lui être déjà rapportés concernant son ex-mari ; propos que B. Guillemette réfute aujourd'hui catégoriquement. Au contraire, on se souvient avec quelle rage elle avait défendu, au lendemain du scandale du Sofitel, le père de sa fille : "Les faits qui sont relatés par la police américaine ne sont pas compatibles avec l’homme que je connais et avec qui j’ai vécu pendant plus de dix ans (...) C’est quelqu’un de doux, la violence ne fait pas partie de son tempérament. Il a beaucoup de défaut, mais pas celui-là!", confiait-elle alors au "Parisien".

Dans cette seconde affaire DSK, les proches font encore une fois front. Côté témoins, Camille Strauss-Kahn a également été entendue, alors que François Hollande, qui aurait à l'époque été mis au courant, devrait être également entendu prochainement...

VOIR AUSSI

Affaire DSK : mobilisation minimum à Harlem pour Nafissatou Diallo
Tristane Banon : « J'ai cru qu'on pouvait oublier »
DSK : Nafissatou a bien été violée pour la psy
Tristane Banon ne sera pas sur Paris Première ce soir
Tristane Banon entendue par la police
DSK : Tristane Banon n'avait « rien vu venir »

Affaire DSK : l’interview de Tristane Banon au JT de France 2 (VIDEO)
Tristane Banon : une photo privée pourrait salir sa réputation face à DSK
Affaire DSK : selon les experts, Nafissatou Diallo dit vrai
Tristane Banon : une autre "affaire DSK" en France ?