Peine de mort : exécution d'un attardé mental au Texas

Peine de mort : exécution d'un attardé mental au Texas
Peine de mort : exécution d'un attardé mental au Texas
Un Noir américain de 34 ans, déclaré coupable de la mort d'un Blanc 14 ans auparavant, a été exécuté au Texas mercredi soir. Plusieurs voix s'étaient élevées pour protester contre sa peine, car l'accusé présentait des troubles mentaux, comme le syndrome de l'alcoolisme fœtal, et avait des tendances suicidaires depuis l'âge de 10 ans.
A lire aussi
Isabelle Attard et Sandrine Rousseau attaquées par Denis Baupin : "C'est une épreuve"
News essentielles
Isabelle Attard et Sandrine Rousseau attaquées par Denis...


Yokamon Hearn se trouvait dans le couloir de la mort depuis 14 ans. Condamné à la peine capitale à 19 ans pour le meurtre d’un Blanc lors d’un carjacking, il a été exécuté mercredi soir au Texas à l’âge de 34 ans. Les protestations se sont répétées ces dernières années, étant données les preuves de troubles mentaux de Hearn, qui a finalement été exécuté par injection létale. Le Texas a utilisé une nouvelle procédure avec l’injection d’un seul produit, au lieu de trois auparavant.

Hearn souffrait d’un handicap dénommé syndrome de l’alcoolisme fœtal, dû à l’abus d’alcool de sa mère pendant la grossesse. Par ailleurs, l’organisation texane Standdown a indiqué qu’il avait souffert de graves négligences pendant son enfance, conduisant à des troubles mentaux, ainsi qu’à des pensées suicidaires dès l’âge de 10 ans.

Alexandra Gil

(Source : AFP)
Crédit photo : AP

VOIR AUSSI

Californie : la peine de mort sur le point de disparaître ?
La peine de mort en recul selon Amnesty International
Pakistan : la peine de mort pour avoir dansé à un mariage