Hong Kong : à 66 ans, un homme découvre qu'il est une femme

Hong Kong : à 66 ans, un homme découvre qu'il est une femme
Hong Kong : à 66 ans, un homme découvre qu'il est une femme
Un habitant de Kong-Kong âgé de 66 ans a découvert lors d'une visite chez son médecin qu'il souffrait d'une maladie génétique rare et qu'il était en réalité une femme. Ce qu'il prenait pour de simples ballonnements d'estomac s'est avéré être un kyste aux ovaires.
A lire aussi
"Marchez comme une femme" : le petit guide à l'usage des hommes dans la rue
News essentielles
"Marchez comme une femme" : le petit guide à l'usage des...

Lorsqu'il s'est rendu chez son médecin pour un banal problème de santé, ce Hongkongais de 66 ans ne s'attendait sûrement pas à avoir le choc de sa vie : alors qu'il pensait depuis sa naissance être un homme, il a appris qu'il était en réalité une femme, rapporte le Hong Kong Medical Journal. Venu consulter pour ce qu'il croyait être de simples ballonnements d'estomac, le patient, d'origine vietnamienne et mesurant 1m37, a appris dans le même temps qu'il souffrait d'une maladie génétique extrêmement rare et qu'il était en fait de sexe masculin. Les médecins se sont en effet aperçus que la sensation de ballonnement était en réalité dû à un gros kyste sur ses ovaires. Le Hongkongais, doté d'un micropénis et d'une barbe mais dépourvu de testicules, avait pourtant tout d'un homme en apparence. L'un des sept médecins qui a publié l'article sur cette histoire insolite commente : « S'il n'avait pas présenté un gros kyste ovarien, son état médical particulier n'aurait peut-être jamais été détecté. »

Un syndrome extrêmement rare

Les médecins ont aussi diagnostiqué au patient le syndrome de Turner, une maladie génétique rare qui touche une petite fille sur 2 500 à 3 000  à la naissance, et qui a pour conséquence de stopper la croissance et d'entraîner la stérilité. Pour sa part, le patient avait cessé de grandir à l'âge de 10 ans et souffre depuis cette période d'incontinence urinaire. Les médecins lui ont également détecté une autre maladie : l'hyperplasie congénitale surrénalienne, qui entraîne la sécrétion anormale d'hormones mâles et donne à l'individu qui en est atteint les apparences extérieures d'un homme. Selon les médecins du Hong Kong Medical Journal, il existe dans le monde seulement six cas connus de personnes atteintes des deux maladies simultanément.
Pour sa part, le patient a tranché et a décidé de se considérer de genre masculin. D'après la revue scientifique, il envisage d'ailleurs de prendre un traitement de testostérone pour renforcer sa masculinité.

VOIR AUSSI
Transgenres : faut-il intégrer l'identité de genre dans l'état civil français ?

Une transsexuelle autorisée à se présenter à
Miss Univers 2012
Le mariage de deux transsexuelles célébré en septembre