Une fillette de 8 ans meurt après sa nuit de noces forcée

Une fillette de 8 ans meurt après sa nuit de noces forcée
Une fillette de 8 ans meurt après sa nuit de noces forcée
Au Yémen, une petite fille de 8 ans est morte de ses blessures subies durant sa nuit de noces avec son mari âgé d'une quarantaine d'années. Elle avait été vendue à cet homme pour environ 2 000 euros par son beau-père.
A lire aussi


Vendue pour 10 000 rial (2 024 euros), la petite Rawan, 8 ans, est décédée durant sa nuit de noces. La fillette yéménite n’aurait pas survécu aux blessures infligées par son mari lors des relations sexuelles qui lui ont été imposées : son utérus se serait déchiré et la petite fille serait décédée samedi dans une chambre d'hôtel de la ville de Hardh. Son mari, originaire d’Arabie saoudite et âgé d’une quarantaine d’années, avait acheté la fillette à son beau-père. « Au vu de cette terrible histoire, nous répétons notre exigence de voir voter une loi imposant un âge minimum de 18 ans pour pouvoir contracter un mariage », a déclaré un collaborateur du Centre yéménite pour les droits de l'homme.

Cependant, les observateurs restent prudents face au traitement de cette histoire : plusieurs rumeurs assurent qu’il s’agirait d'un « hoax », une fausse information véhiculée par Internet. Mais Mohammad Radman, un journaliste indépendant au Yémen, est formel : il explique ainsi à Gulfnews.com que les voisins de la fillette ont confirmé l'information. « Ils sont prêts à témoigner. Je pense que certains hauts fonctionnaires essaient d'enterrer l'histoire », a-t-il confié.

VOIR AUSSI

Mariage forcé : l'histoire de la jeune Yéménité Nada mise en doute
Mariage forcé : une petite Yéménite menace de se suicider – vidéo
Une cuillère dans la culotte pour sauver les jeunes filles du mariage forcé
Mariages forcés : quinze propositions pour mieux protéger les femmes