Ratko Mladic refuse de plaider

Ratko Mladic refuse de plaider
Ratko Mladic refuse de plaider
Dans cette photo : Police
Recherché depuis 16 ans, Ratko Mladic a comparu ce matin, pour la première fois, devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. Qualifiant d' « odieuses » les accusations portées à son encontre, il a refusé de plaider coupable ou non-coupable.
A lire aussi
Zdravko Tolimir : le bras droit de Ratko Mladic plaide non coupable au TPIY
justice
Zdravko Tolimir : le bras droit de Ratko Mladic plaide...

L’homme trapu et massif vêtu d’un treillis militaire qu’il était a laissé place à un vieillard amaigri en costume gris. Ratko Mladic, 69 ans, a comparu ce matin pour la première fois devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.
Accusé de quinze chefs d’inculpations (génocide, persécutions, exterminations, meurtre, déportations, actes inhumains et prises d’otages, entre autres), il a toutefois refusé de plaider coupable ou non-coupable après la lecture de ses droits par la greffière, rejetant les accusations « odieuses » portés contre lui. « J’étais exposé à un stress très important, je n’ai que peu compris tout ce que cette jeune femme vient de nous lire », s’est-il justifié. « Dans l'infirmerie de l’unité de détention, on m’a apporté 3 classeurs mais je n’ai rien lu de tout cela, je n’ai rien signé non plus, j’étais dans un état si mauvais», a-t-il ajouté.
Le « boucher des Balkans » comme il est surnommé, est surtout connu pour être le commanditaire présumé du massacre de Srebrenica en 1995. Ce matin, il a affirmé avoir simplement « défendu son peuple et son pays ».
Ratko Mladic a été arrêté en Serbie le 26 mai dernier, au terme de 16 ans de cavale.

VOIR AUSSI

Une femme contre les criminels de guerre, entretien avec Céline Bardet
Kosovo : une femme de la Police élue présidente par le parlement
Viols en RDC, Rama Yade dénonce « l'impunité des bourreaux »