Arme nucléaire en Iran : Ahmadinejad défie les États-Unis et Israël

Arme nucléaire en Iran : Ahmadinejad défie les États-Unis et Israël
Arme nucléaire en Iran : Ahmadinejad défie les États-Unis et Israël
Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, est prêt à tenir tête aux occidentaux et à Israël, en cas d'attaque contre les installations nucléaires de son pays. L'Iran affirme ne chercher des capacités nucléaires que dans un but pacifique. Mais l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) estime qu'il s’agit d'un cadre militaire.
A lire aussi


Le développement du nucléaire en Iran effraie encore et toujours les pays occidentaux et Israël. L'État hébreux, ennemi juré de la République islamique, aurait l’intention d’attaquer les installations nucléaires en Iran. Mais le président Mahmoud Ahmadinejad n’a pas l’intention de se laisser faire. C’est en effet ce qu’il affirme dans un entretien, publié aujourd’hui dans le journal égyptien Al-Akhbar : « Nous avons des capacités militaires différentes de tous les autres pays de la région. L'Iran est capable de tenir tête à Israël et à l'Occident, et particulièrement aux États-Unis, déclare le président iranien. Les États-Unis craignent le potentiel iranien. L'Iran ne permettra aucune action à son encontre ».

De plus, le président iranien a répété qu’il ne cherchait pas à se procurer la bombe atomique : « C'est Israël qui possède quelques 300 têtes nucléaires. L'Iran ne cherche des capacités nucléaires que dans un but pacifique ». Cela n’empêchera pas pour autant à Mahmoud Ahmadinejad de rester menaçant envers Israël : « les sionistes sont voués à disparaître ». Cependant, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) doit rendre un rapport mercredi, dans lequel il y aurait des preuves d’un développement nucléaire dans un cadre militaire de l’Iran, qui aurait notamment reçu l’aide du Pakistan et de la Corée du Nord. Mais là aussi le gouvernement iranien est formel : « Nous estimons que ces documents sont des faux et nous avons répété qu'ils étaient sans fondement », a affirmé le ministre des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi.

Nicolas Pouilley

(Source : lemonde.fr)
Photo : réacteur de Bushehr / extrait d’une vidéo diffusée sur la TV iranienne Sahar Tv Urdu

VOIR AUSSI

Dossier complet sur l’Iran
L’AIEA soupçonne la préparation d’une bombe atomique en Iran
Journée de la liberté de la presse : la liste des prédateurs selon RSF
Décryptage de l’affaire Sakineh Mohammadi Ashtiani