La ministre Geneviève Fioraso victime de sexisme à l'Assemblée ?

La ministre Geneviève Fioraso victime de sexisme à l'Assemblée ?
La ministre Geneviève Fioraso victime de sexisme à l'Assemblée ?
Lors du débat sur le projet de budget 2014 mardi 5 novembre, le député UMP Gérald Darmanin a souhaité dans l'hémicycle que Bernard Cazeneuve réponde à la place de la ministre Geneviève Fioraso, estimant que son explication serait plus claire et plus précise.
A lire aussi
Cette appli veut cartographier les lieux d'aide aux victimes d'agressions sexistes et sexuelles
News essentielles
Cette appli veut cartographier les lieux d'aide aux...


Un vent de sexisme a (encore) soufflé sur l'Assemblée nationale. Après les imitations de bruits de poule lors de l'intervention de la députée EELV Véronique Massonneau le 8 octobre dernier, c'est au tour de Geneviève Fioraso de faire les frais d'un dérapage machiste. La polémique a éclaté après une remarque d'un député UMP visant la ministre de la Recherche.

Selon le Parisien, qui rapporte la scène, le ministre délégué du Budget Bernard Cazeneuve, et non Geneviève Fioraso, répondait à une députée écologiste porteuse d'un amendement sur le Crédit impôt recherche, lorsqu'un député socialiste a rapporté que le député UMP Gérald Darmanin venait de se féliciter que le ministre réponde directement, plutôt que la ministre, car ce serait plus clair et plus précis. Une remarque confirmée par une députée socialiste qui s'est fait écho de la scène sur Twitter : « un député UMP a dit à Bernard Cazeneuve qui intervenait après Geneviève Fioraso, "avec vous ce sera plus efficace" ».


« Une manifestation de machisme tout à fait inélégante », a immédiatement réagi le ministre délégué du Budget. Au nom du groupe socialiste, la députée Sandrine Doucet a condamné la « réflexion » du député UMP et soutenu la ministre, estimant qu'« on ne doit laisser passer aucune remarque sexiste qui traiterait de facon péjorative le rôle des femmes dans cette enceinte ».

L'auteur de la remarque Gérald Darmanin s'est ensuite justifié. « Lorsqu'elle (Geneviève Fioraso) prenait la parole, elle s'est trompée sur la position du gouvernement et que monsieur le ministre du Budget a dit qu'il y avait une mauvaise lecture et qu'il allait rectifier et donner la position du gouvernement. À ce moment-là, j'ai dit qu'effectivement Mme Attard (la député écologiste à qui répondait le gouvernement) devrait parler directement au ministre du Budget et qu'on gagnerait du temps, ce n'était en rien une attaque de madame la ministre ». « Je n'attaque nullement le sexe de Mme la ministre, mais la position du gouvernement socialiste », a-t-il insisté.

VOIR AUSSI

Un député imite la poule à l'Assemblée - vidéo
Sexisme ordinaire à l'Assemblée : un "poulailler" pour dénoncer les attaques machistes
Geneviève Fioraso s'attaque au déficit des universités