Sondage Présidentielle 2012 : les Français doutent de la crédibilité économique de Sarkozy

Sondage Présidentielle 2012 : les Français doutent de la crédibilité économique de Sarkozy
Sondage Présidentielle 2012 : les Français doutent de la crédibilité économique de Sarkozy
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
Moins de la moitié des Français jugent crédible le programme économique du président sortant. Une grande majorité de sympathisants de gauche et du Front national font partie des sceptiques.
A lire aussi


A moins de 40 jours de l’élection présidentielle et alors qu’il semble opérer une remontée dans les sondages, Nicolas Sarkozy peine à convaincre les Français avec son programme économique. C’est ce que révèle un sondage CSA pour Capital et M6. Ainsi, seuls 44% des personnes interrogées disent trouver ses propositions en matière d’économie crédibles. Ils sont en revanche plus de la majorité (51%) à mettre en doute la crédibilité du président sortant sur ces questions.

Sans surprise, c’est dans les rangs des sympathisants UMP que les scores sont les meilleurs pour le président-candidat. Avec 88% d’opinions favorables, ils sont les premiers soutiens de M. Sarkozy, devant les sympathisants du MoDem qui jugent favorablement le programme économique du candidat UMP à 53%. A l’inverse, c’est parmi les sympathisants de gauche et du Front national que les propositions de Nicolas Sarkozy convainquent le moins. Ils sont 75% à gauche et 65% au sein de l’extrême droite à ne pas le considérer crédible.

Interrogés sur la politique menée par le chef de l’Etat sortant pour affronter la crise, 31% des sondés estiment qu’elle a « permis à la France d’affronter la crise plutôt mieux que les autres pays européens ». Reste que 47% pensent qu’elle n’était « ni mieux, ni moins bien » que les politiques des autres Etats.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Sondage Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy en tête des intentions de vote
Sarkozy à Villepinte : démonstration de force du candidat UMP
Le candidat Nicolas Sarkozy en campagne pour une « France Forte »
Programme 2012 : ce que veut Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy/François Hollande : miroirs inversés