Chimène Badi, Justin Bieber, Christophe Lemaitre : ces stars qui ont été victimes de harcèlement à l'école

Chimène Badi, Justin Bieber, Christophe Lemaitre : ces stars qui ont été victimes de harcèlement à l'école
Chimène Badi, Justin Bieber, Christophe Lemaitre : ces stars qui ont été victimes de harcèlement à l'école
Dans cette photo : Chimène Badi
À l'occasion de la nouvelle campagne contre le harcèlement scolaire lancée par Vincent Peillon cette semaine, des célébrités qui ont souffert du harcèlement à l'école ont accepté de témoigner . Parmi elles : Chimène Badi et Christophe Lemaitre.
A lire aussi


Vincent Peillon a lancé cette semaine une nouvelle campagne de sensibilisation au harcèlement scolaire : campagne télévisée, dessins animés, formation des personnels, ressources en lignes… autant de mesures mises en place pour lutter contre les violences à l’école.
Deux personnalités qui ont souffert du harcèlement à l’école ont accepté de témoigner dans cette campagne de communication. La chanteuse française Chimène Badi est revenue sur ces moments douloureux : « J'étais différente physiquement, j'étais costaud. Il y a plein d'enfants qui ont un physique atypique mais je faisais l'objet de jalousie en raison de ma forte personnalité. Je suis là aujourd'hui pour dire que j'ai vécu ces souffrances mais que ça ne m'a pas empêchée de réaliser mes rêves. » Pourtant la chanteuse reconnaît avoir eu du mal à en parler, pour « plein de raisons », comme elle confie, mais notamment parce qu’elle ne voulait pas « donner plus de souci que ça » à ses parents. Aujourd’hui la chanteuse encourage les élèves à se confier à leurs parents : « Je pense que c'est très important de dire : "ça va pas, j'ai des soucis, maman, papa, tout va mal". »


Christophe Lemaitre, Justin Bieber et Miley Cirus : tous victimes de harcèlement à l'école

Christophe Lemaître avoue aussi avoir été harcelé à l’école et en regrette les conséquences : « Je suis devenu plus renfermé. Je n'en n'ai pas parlé par peur de renvoyer une image de quelqu'un de faible. » Le champion d’Europe d’athlétisme déplore également que « donner l'image de quelqu'un qui n'est pas sûr de lui » puisse conduire les autres à « se moquer pour s’amuser ». En avril dernier, Justin Bieber avait également reconnu avoir été la proie de ses camarades de classe. Dans un documentaire intitulé « Buddy », il soulignait : « La plupart du temps, les proviseurs laissent passer, les professeurs laissent passer, les autres élèves aussi ». Et encourageait à briser la loi du silence car « si on ne dit rien et garde tout à l’intérieur, ça fait encore plus mal ». À son tour, la chanteuse Miley Cyrus confiait dans sa biographie avoir été le souffre-douleur de ses camarades, tout comme Rihanna, rejetée pour sa couleur de peau, Lady Gaga, Eminem et Justin Timberlake. En France, le harcèlement concerne 6 à 7% des élèves soit 1 enfant sur 10. Lors d’une conférence de presse, le ministre de l’Education nationale a rappelé que « des centaines de milliers d’enfants vivent cette souffrance » qui « parfois conduit au drame ».

Manon Adoue

VOIR AUSSI

Harcèlement à l'école : des bracelets " You are good" pour dire non
Sexisme et violence : tout commence à l'école
Des adolescentes féministes harcelées par leurs camarades en Grande-Bretagne