Bébé secoué : un père aurait tué sa fille âgée de cinq semaines

Bébé secoué : un père aurait tué sa fille âgée de cinq semaines
Bébé secoué : un père aurait tué sa fille âgée de cinq semaines
Une petite fille de cinq semaines a été transférée le 11 novembre dans un hôpital lillois. Le bébé, décédé hier, a succombé aux blessures que lui aurait infligées son père. L'homme de 25 ans aurait mis sa main sur la bouche de l'enfant car il pleurait, puis l'aurait secoué à plusieurs reprises au cours de la journée.
A lire aussi


Une petite fille de cinq semaines est décédée hier, après avoir été transférée le 11 novembre dans un hôpital lillois pour avoir été « secouée » par son père. Celui-ci a ensuite été mis en examen, le 14 novembre. Il aurait d’abord tenté de faire taire son bébé en lui mettant la main sur la bouche, car la petite était en train de pleurer. Peu de temps après, le nourrisson aurait perdu connaissance. Le père l’aurait alors secoué pour le réveiller. Mais la violence du geste ne s'arrête pas là.

En fin de journée, la petite fille aurait fait un malaise dans son bain. Pour la ranimer, le père l’aurait encore une fois secouée. La famille a par la suite pris la décision d’emmener l’enfant aux urgences pédiatriques. Le bébé sera finalement resté plusieurs jours dans le coma.

Le père, âgé de 25 ans, a été placé en détention provisoire et est accusé de meurtre. La mère, quant à elle, est mise en examen pour non-assistance à personne en danger.

Nicolas Pouilley

(Source : lepoint.fr)

Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Des tétines qui empoisonnent nos bébés
Mort subite du nourrisson : un drame souvent évitable
Bébé pleure la nuit, que faire ?
Dépression post-natale : la détresse des mères
À 14 mois, il décède après avoir été forcé à manger

L’INFO DES MEMBRES

Trois médecins relaxés suite à la mort d’un enfant