Associations caritatives : difficile de trouver des fonds

Alors que les besoins des associations augmentent, les dons font du surplace, plombés par la crise, selon une étude de France générosités, le syndicat professionnel des organismes faisant appel aux générosités.
A lire aussi


Un foyer français sur sept fait un don, et pourtant les collectes stagnent (+0,4%) en 2011, alors que leurs recettes augmentaient de 5% par an ces dernières années, d’après l’étude de France générosités. La stabilisation est encore possible grâce à l’augmentation des dons des plus fidèles. Les donateurs occasionnels eux sont plus volatiles. Quant aux « premières fois », elles ont chuté de 15%. Les dons par Internet sont aussi en régression (-7%, à 100€) alors qu'ils avaient bondi de 62% en 2010.

Une situation d’autant plus inquiétante que les besoins des associations eux augmentent, et que les ménages les plus aisés ont revu à la baisse leur budget dons depuis 2010. « On assiste à une baisse continue des subventions publiques aux associations et il y a un risque que la philanthropie soit assimilée à une niche fiscale », s'inquiète Françoise Sampermans, la présidente de France générosités.

Mais, bonne nouvelle tout de même, les associations ont la confiance des Français à 62%, selon le sondage TNS Sofres réalisé en mars par France générosités/Cerphi.

(Source : lefigaro.fr)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Crise alimentaire au Sahel : le Secours Catholique appelle aux dons
Téléthon 2010 : 84 millions d’euros pour lutter contre les myopathies
Appel aux dons : il manque 5 millions d'euros aux Restos du Coeur