7 tips pour faire durer ses collants plus longtemps

7 tips pour faire durer ses collants plus longtemps
7 tips pour faire durer ses collants plus longtemps
Vous êtes de celles dont les collants ne vivent jamais plus d'une semaine (voire une soirée en cas d'inauguration des collants un samedi ) ? Voici sept commandements pour que votre prochaine paire fête au moins ses 6 mois.
A lire aussi

Comptez les deniers

N'achetez pas trop fin. D’une, le collant voile est has been depuis quelques décennies, de deux, un collant opaque est bien plus costaud. Pour une fois, ne vous contentez pas de tâter vaguement tous les morceaux de collants « testeur » agrafés en rayon et traquez les indications 20D, 40D, 80D… (D signifie « deniers », le denier étant une unité de poids et pas seulement une monnaie romaine, on en apprend tous les jours). Plus il y a de deniers, plus le collant est épais. Choisissez un 40D au minimum, 80D pour un très opaque.

Prenez votre taille

Consultez également le fameux petit tableau poids-taille imprimé sur le paquet du collant et ne prenez pas une taille 2 sous prétexte que vous êtes juste à la limite de la taille 3 (petite finaude). Un collant trop petit a fortement tendance à se déchirer lamentablement dès le premier enfilage.

Enfilez-le à la Dita Von Teese

Pour enfiler un collant dans les règles de l’art, enlevez d’abord vos bijoux (trèèès important), serrez bien fort votre petit poing pour cacher vos ongles destructeurs, plongez-le délicatement dans une jambe du collant en la roulottant au fur et à mesure sur votre poignet, placez votre pied léger dans le pied du collant et remontez douuuucement comme une pin-up en vacances. Si vous êtes le genre très maladroit ou que vous venez d’acquérir un collant plumetis (à taux de deniers proche du zéro), vous pouvez aussi mettre des petits gants fins pour enfiler votre délicate acquisition.



Prenez soin de vos pieds

Parce qu’un ongle pas limé ou un talon crevassé sait filer un collant aussi efficacement qu’un clou mal placé. Nos recettes maison ci-après.

>> Soins des pieds : trois recettes maison pour des jolis petons <<

Portez des mi-bas

Vous êtes fan du combo collants - grosses boots à découpes ? Pour atténuer le frottement de vos godillots en cuir contre vos délicates chausses en nylon, enfilez une paire de mi-bas ou des chaussettes fines par-dessus vos collants. Peu glamour mais très efficace (en plus, ça tient chaud).


Lavez-les avec amour

Investissez dans un joli sac de lavage pour éviter que votre collant fasse de mauvaises rencontres (type fermeture éclair) dans le tambour de la machine à laver, lavez-le à froid avec vos petits pulls délicats et séchez-le à l’air libre (surtout pas au sèche-linge, malheureuse).

Repérez l’ennemi

Chaises de bistrot paillées ou mal cloutées, dessous de table en méchant aggloméré qui érafle les cuisses, amis ivres qui agitent dangereusement leur cigarette allumée au-dessus de vos genoux… Apprenez à repérer les ennemis jurés du collant et tenez-les à distance respectueuse.