Infertilité : les hommes et l’AMP, un site Web pour en parler

Infertilité : les hommes et l’AMP, un site Web pour en parler
Infertilité : les hommes et l’AMP, un site Web pour en parler
Peu habitués des visites chez le gynéco, les hommes se retrouvent souvent désarmés quand des problèmes d’infertilité font irruption dans le couple. Dans les procédures d’Assistance médicale à la procréation (AMP), ils ont pourtant un rôle essentiel à jouer. L’agence de biomédecine veut leur donner la parole en lançant le site « l’AMP ma femme et moi ». Décryptage avec le docteur Françoise Merlet, médecin de l’Agence de la biomédecine.
A lire aussi

François Merlet est médecin de l’Agence de la biomédecine au sein du Pôle Stratégie PEGH (Procréation Embryologie et Génétique Humaine).

Terrafemina : L’Agence de la biomédecine lance un site pour donner la parole aux hommes : « lampmafemmeetmoi.com ». Le mari ou compagnon est-il souvent oublié dans les démarches d’Assistance médicale à la procréation (AMP) ?

Dr. Françoise Merlet : En effet c’est la première fois que ce sujet est abordé. L’idée est de faciliter le parcours des hommes pour les rendre proactifs dans cette période difficile. La démarche d’AMP est plutôt féminine au départ, elle s’organise dans la relation intime de la femme avec son/sa gynécologue. C’est elle qui est au centre des traitements et des interventions, c’est son corps qui est mobilisé, et bien souvent l’homme ne trouve pas sa place et se pose des questions : « Dois-je accompagner ma femme chez le gynéco ? » par exemple. Il est donc important de redonner sa place à l’homme car ce projet se fait à deux. Et cela passe par une libération de la parole.

TF : Comment réagissent-ils aux problèmes d’infertilité qui surviennent dans leur couple ? Ressentent-ils différemment par rapport aux femmes le désir d’enfant et la frustration quand tout ne marche pas comme prévu ?

Dr. F.M. : Dans cette situation, la plupart des hommes sont inquiets face à un avenir qu’ils ne maîtrisent pas. Ils se sentent coupables, quand c’est le cas, d’être stériles, d’être la cause de tous ces traitements imposés à leur femme. Ces choses-là sont peu racontées, mais l’infertilité masculine peut faire naître un sentiment d’impuissance, une remise en question notamment de la virilité, qui entraîne même une remise en question du couple, puisque les rôles sont bouleversés. Le site lampmafemmeetmoi.com permet de mettre des mots sur toutes ces angoisses. Il donne la parole aux hommes, qui racontent en vidéo leur expérience de l’AMP. Chaque homme pourra retrouver une histoire qui fait écho à la sienne.

TF : Comment faire pour que l’aventure de la procréation assistée ne devienne pas un cauchemar pour le couple ?

Dr. F.M. : Je pense que comme pour tout, le dialogue est essentiel. Dialogue dans le couple, mais aussi avec les professionnels. Il faut savoir et oser raconter ses angoisses par rapport à la stérilité, la fécondation In-Vitro, la sexualité… L’homme ne doit pas forcément accompagner physiquement sa femme à tous les rendez-vous, du moment que celle-ci lui en parle ensuite. Elle aussi doit savoir accorder toute sa place à l’homme et se laisser soutenir.

Le site de l'AMP ma femme et moi

VOIR AUSSI

Le poids de l’inconscient dans les troubles de la fécondité
Avoir un enfant : le parcours du combattant…
Des papas plus présents en salle d'accouchement
La gestation pour autrui loin des oubliettes
Les premiers bébés issus d’ovocytes congelés naissent en France
Fécondation In Vitro : bébés éprouvette en danger ?
La fertilité liée au groupe sanguin de la maman

Plus d'actu sur : DOSSIER INFERTILITE

Infertilité : Les hommes et l'AMP, « La FIV nous a rapprochés »
Infertilité : le poids de l’inconscient parmi les causes
La fertilité liée au groupe sanguin de la future maman ?