Quinze propositions pour lutter contre le harcèlement scolaire

Quinze propositions pour lutter contre le harcèlement scolaire
Quinze propositions pour lutter contre le harcèlement scolaire
Avant les Assises nationales sur le harcèlement à l'école qui se dérouleront lundi et mardi prochains, le chercheur Eric Debarbieux, président de l'Observatoire international de la violence à l'école, formule quinze propositions pour lutter contre ce phénomène.
A lire aussi

A la suite de l’enquête réalisée pour l’UNICEF sur la violence à l’école primaire, le chercheur Eric Debarbieux, qui a cosigné ce rapport, a publié hier sur le site de l’Education nationale, quinze propositions pour lutter contre ce fléau. Le ministre de l’Education Luc Châtel présentera ce rapport lors des Assises nationales sur le harcèlement à l'école lundi et mardi prochains et en tirera toutes les conséquences pour engager une politique sur le sujet.
Parmi ces mesures, Eric Debarbieux insiste sur la formation des équipes scolaires (enseignants, infirmières et médecins scolaires) afin qu’ils puissent repérer les cas de harcèlement. L'information et la prévention sont également à l’ordre du jour. L’auteur du rapport propose d’organiser une grande campagne de communication pour sensibiliser les élèves au harcèlement, de mettre en place des enquêtes d'opinion, des « mobilisations collectives » d'élèves et de parents. Pour les sanctions, l’auteur souhaite une « justice restaurative ».

VOIR AUSSI

Violence scolaire : il faut traiter le mal à la racine
Un enfant sur dix est victime de harcèlement à l’école primaire
Harcèlement scolaire : lancement d’une enquête nationale de victimation