Il est temps que le tire-lait entre dans le 21e siècle

Il est temps que le tire-lait entre dans le 21e siècle
Il est temps que le tire-lait entre dans le 21e siècle
Un rassemblement de 150 personnes, parmi lesquelles des ingénieurs, des designers, mais également des médecins et des parents, s’est tenu le week-end dernier au MIT à Harvard afin d’échanger des idées pour imaginer le tire-lait du futur. Une initiative bienvenue pour moderniser un appareil qui n'a quasiment pas évolué depuis les années 1920 et reste souvent synonyme de torture pour les femmes qui y ont recours.
A lire aussi


Si vous avez déjà dû utiliser un tire-lait, vous connaissez ce sentiment très désagréable d’être une vache laitière dans une usine de production de lait. Peu confortables, voire douloureux, dégradants, bruyants, ces appareils, qui n’ont guère changé depuis l’invention du tout premier prototype, dans les années 1920, sont censés, en théorie, donner aux femmes le choix de continuer à allaiter une fois leur congé maternité achevé. En pratique, ils rendent la tâche ardue en raison de leur aspect encombrant et humiliant.

Les inventeurs du tire-lait étaient des hommes

Dès lors, tandis que certains faisaient la queue pour acheter l’iPhone 6, environ 150 ingénieurs, designers, professionnels de santé et parents se retrouvaient le 20 septembre au MIT, à Harvard, pour un « hackathon » d’un genre spécial. Le but de ce rassemblement ? Repenser de fond en comble le tire-lait, cette machine indispensable pour toute jeune mère qui veut continuer à allaiter son bébé tout en reprenant le travail.

Au mois de mars, un article intéressant paru dans le New York Times évoquait justement les difficultés rencontrées par les utilisatrices de tire-laits, en compilant des extraits de témoignages de mères. En conclusion, l’auteure — après avoir noté non sans malice que les deux inventeurs du tire-lait passés à la postérité étaient des hommes — faisait remarquer que si la gent masculine donnait le sein, les appareils seraient aujourd’hui « aussi élégants que des iPhone et aussi silencieux que des Toyota Prius ».

Un tire-lait sous forme de ceinture portative

L’aspect élégant et silencieux caractérise justement le modèle de tire-lait, conçu par l’équipe « Batman », qui a gagné le prix de l’innovation, au cours du hackathon du MIT le week-end dernier. Cet appareil, baptisé « Mighty Mom » (Super Maman, ndlr), prend la forme d'une ceinture conçue pour que les femmes puissent tirer leur lait en toute discrétion. Ce système portatif est également doté d’une technologie de pointe permettant d’analyser le volume et la qualité du lait recueilli. Deux membres de l’équipe gagnante doivent désormais se rendre dans la Silicon Valley pour convaincre des investisseurs de financer leur projet afin de le concrétiser.


Les tire-laits vont-ils enfin être modernisés ? A une époque où les mères sont prises en étau entre les injonctions des défenseurs de l’allaitement maternel et leur désir de continuer à travailler, il serait, en effet, grand temps que cet appareil soit repensé. Et puis, à en juger par le nombre de témoignages de mères gênées par le côté peu pratique, voire dégradant de cette machine, un tel projet pourrait s’avérer très lucratif...