Natalité : des mères plus âgées et plus souvent en surpoids

Natalité : des mères plus âgées et plus souvent en surpoids
Natalité : des mères plus âgées et plus souvent en surpoids
Les femmes françaises ont des enfants plus tardivement : dans le cas d'une naissance sur cinq, la maman a plus de 35 ans. Le poids des femmes a également sensiblement augmenté.
A lire aussi
Les mères célibataires sont souvent à découvert... mais heureuses
finances
Les mères célibataires sont souvent à découvert... mais...


Les mentalités et modes de vie évoluent et la fertilité également. Ainsi la proportion des naissances chez les femmes âgées de 35 ans et plus est passée en France de 15,9% en 2003 à 19,2% en 2010, soit quasiment une naissance sur cinq. C’est ce que montre la dernière enquête nationale périnatale publiée aujourd’hui. Parmi les informations ainsi révélées, on y apprend par ailleurs que la part des futures mères en surcharge pondérale a augmenté sensiblement et que l'âge moyen des mères s'élève à 29,7 ans.

Or l’étude s’inquiète de voir des évolutions peu favorables à la santé de la mère et au bon déroulement de sa grossesse. En effet, le report des naissances vers un âge maternel plus avancé a une influence négative sur la fertilité et la santé de la mère et de l'enfant. Une autre évolution est qualifiée de « préoccupante » par les auteurs de l’enquête : la situation des mères en surpoids avant la grossesse. Les chiffres sont en hausse, avec 17,3% des femmes concernées (contre 15,4% en 2003) et près d’une femme sur dix souffrant d'obésité en 2010 (7,4% en 2003).

Indicateur alarmant pour les professionnels, le pourcentage des femmes ayant déclaré la grossesse après le premier trimestre a augmenté et atteint aujourd’hui 7,8% des futures mères. Or, une déclaration tardive de grossesse est jugée comme un signal d’alerte pour les professionnels. Cela peut en effet témoigner d’éventuelles difficultés rencontrées par la mère, comme une situation de vulnérabilité et de précarité ou une difficulté d’acceptation de la grossesse.

Parmi les évolutions favorables constatées depuis 2003, les femmes ont un niveau d’étude plus élevé, elles sont plus diplômées et occupent des postes plus qualifiés. Autre bon point : la consommation de tabac est en baisse, avec 17,1% des futures mères fumant au moins une cigarette au 3e trimestre de leur grossesse contre 20,8% en 2003.

Depuis 1995, des enquêtes nationales périnatales sont réalisées régulièrement pour étudier l’évolution de l’état de santé des femmes et de leur nouveau-né. L’enquête publiée mercredi a porté sur les naissances survenues entre le 15 et le 21 mars 2010 dans 553 maternités, publiques et privées, en métropole et dans trois départements d'outre-mer. 15.187 femmes et 15.418 enfants étaient ainsi observés.

Crédit photo : Photodisc

VOIR AUSSI

Natalité : l’Inde manque de filles
6 mois de congé maternité au Chili
La fertilité liée au groupe sanguin de la future maman ?
Avoir un enfant : le parcours du combattant...
Grossesse : boire de l’alcool nuirait à la fertilité des hommes