Contraception : la pilule masculine disponible d'ici 10 ans ?

Contraception : la pilule masculine disponible d'ici 10 ans ?
Contraception : la pilule masculine disponible d'ici 10 ans ?
Patience mesdames, bientôt vous ne serez plus les seules à devoir vous souvenir de prendre votre pilule tous les jours pour ne pas tomber enceinte. Les hommes pourraient bien s'y coller d'ici 10 ans, selon une équipe de chercheurs australiens qui aurait trouvé une méthode contraceptive non hormonale et réversible pour rendre des souris mâles infertiles.
A lire aussi
Contraceptifs : une pilule pour homme bientôt disponible
homme
Contraceptifs : une pilule pour homme bientôt disponible


Ils pourraient bien finir par y passer, nos hommes, à la contraception orale et réversible. On connaît en effet la méthode de contraception définitive –ou vasectomie, peu pratiquée en France, il faut l’avouer-, mais jusqu’ici, à part le préservatif, il n’existait aucune méthode de contraception pour hommes
Des tentatives ont bien vu le jour depuis quelques années : l’une utiliserait les vertus de la feuille d’un arbuste indonésien, le Gandarusa, l’autre cherche à bloquer l’action d’un gène dans les testicules. Les essais de contraception masculine hormonale se sont quant à eux révélés infructueux, car ces méthodes avaient des conséquences sur l’activité sexuelle du mâle ou sur sa fertilité à long-terme. 

« Bloquer l'avancée du sperme lors de l'éjaculation »

D’après lemonde.fr, les chercheurs australiens de l’université de Monash, en collaboration avec les universités de Melbourne et de Leicester (en Grande-Bretagne) ont découvert le moyen de bloquer l’action de deux protéines qui permettent au sperme de voyager dans les organes reproductifs masculins. Grâce à cette méthode, des souris mâles ont été rendues infertiles, sans que leur santé soit altérée : « Nous avons montré que bloquer en même temps deux protéines qui permettent l'avancée du sperme pendant l'éjaculation provoque une infertilité totale [...] sans affecter la viabilité à long terme du sperme ou la santé générale et sexuelle du mâle [...]. Le muscle ne reçoit pas le message chimique lui indiquant de faire avancer la semence », a déclaré le chercheur au monde.fr. 

Les scientifiques doivent désormais développer un produit capable de bloquer chimiquement l’action de ces protéines, d'après eux une pilule contraceptive masculine pourrait voir le jour dans dix ans. Une idée qui est loin de rebuter nos compagnons, d’après un sondage CSA pour Terrafemina réalisé en septembre 2012, 61% des hommes seraient prêts à prendre la pilule. Cependant, les jeunes hommes se montrent sur le sujet plutôt moins ouverts que leurs aînés : 53% des 18-24 ans y sont favorables, contre deux tiers des 50-64 ans. Un peu de pédagogie reste donc à faire, d’ici la commercialisation de ces nouvelles pilules. 

>> La contraception en débat, le dossier complet de la rédaction <<

Plus d'actu sur : La contraception en débat

Contraception naturelle : comment se protéger écolo
Contraception : pourquoi les Françaises continuent de bouder la pilule
Peut-on tomber enceinte pendant nos règles ?