"Je ne suis pas vieille mais..." Le hashtag qui file des cheveux blancs

Le walkman et la cassette, les reliquats de notre jeunesse
2 photos
Lancer le diaporama
Vous avez envie d'un bon gros coup de vieux dès le matin ? Alors régalez-vous avec le hashtag #JeNeSuisPasVieuxMais et ses tweets pleins de nostalgie.
A lire aussi
Son fils harcelé pour avoir porté du vernis : un papa dénonce la "masculinité toxique"
News essentielles
Son fils harcelé pour avoir porté du vernis : un papa...

Il n'y a rien de mieux que de comparer ses petites habitudes d'il y a cinq ans avec sa routine actuelle (ou celle des plus jeunes) pour se prendre un violent coup de vieux en plein dans la mâchoire. C'est dans cet esprit qu'est né le hashtag #JeNeSuisPasVieuxMais, sous lequel les twittos ont pu faire le bilan sur leur âge avancé.

Résultat, on constate bien vite qu'il y a deux camps : ceux qui approchent de la trentaine ou qui l'ont dépassée depuis quelques années, et qui peuvent donc jouer la carte de la vieillesse (bien qu'un peu prématurée, sur Twitter ça passe), et les tout petits jeunots qui pensent déjà être très vieux et qui citent des exemples qui ne font que nous pousser un peu plusprès de la tombe, nous les "vieux", les vrais.

Et évidemment, devant le succès du hashtag, les marques se sont empressées de se jeter dessus pour tenter de se démarquer et s'offrir un peu de visibilité (ainsi qu'une caution jeune).

Et du côté des "vieux twittos", on retrouve également beaucoup de constats un poil déprimants.

Mais dans l'ensemble, c'est surtout un bonne excuse pour se vautrer dans la nostalgie et se remémorer toutes les belles choses qu'on a pu vivre (principalement en rapport avec la technologie) et qui nous manquent vaguement. Alors qu'en vrai, je suis pas sûre qu'on serait si nombreux à bien vouloir échanger notre partie de Candy Crush contre un retour au Snake du Nokia 3310 à vie.