6 traditions insolites autour du mariage

Mariage : zoom sur 6 traditions insolites
Mariage : zoom sur 6 traditions insolites
Porter quelque chose de bleu, se tenir à gauche de son futur époux... les traditions autour du mariage sont aussi anciennes qu'insolites. Petit tour d'horizon des petites traditions parfois étranges qui entourent ce jour sacré.
A lire aussi

Si le mariage est censé être le plus beau jour de notre vie, il demande aussi beaucoup de préparation. Choisir la tenue parfaite (robe ou combinaison ?), s'atteler à la création d'un photobooth DIY, réfléchir à l'enterrement de vie de jeune fille parfait... le mariage peut s'avérer quelque peu stressant. Et si on prenait quelques minutes pour en rire ? Relaxez-vous, attrapez une tasse de thé, voici X traditions insolites autour du mariage que vous n'êtes vraiment pas obligée de respecter le jour J.

La couronne de fleurs

Devenue l'accessoire privilégiée des mariées bohèmes, la couronne de fleurs était déjà très prisée par les jeunes femmes au Moyen-Âge. A l'époque, lorsqu'une demoiselle était demandée en mariage, elle pouvait choisir de porter une couronne de marguerites pour faire comprendre à son prétendant qu'elle prenait le temps de considérer sa demande. Si elle choisissait de porter une couronne de roses, cela indiquait qu'elle acceptait.

Toujours à gauche

Durant la cérémonie, il est commun que la mariée se tienne à gauche de son futur époux. Cette tradition vient de l'époque où les hommes portaient des épées. Ainsi, si le mariage était menacé par de potentiels prétendants ou des personnes réticentes à l'union du couple, le marié pouvait rapidement dégainer son épée et protéger sa belle. Pas de bol pour les gauchers.

Voilage et kidnapping

L'origine du voile de la mariée est un mystère, mais une légende veut qu'il fasse référence au "kidnapping" de la jeune femme par son prétendant. En effet, celui-ci lui recouvrait la tête d'un drap avant de s'enfuir avec sa dulcinée sous le bras. Une autre explication concerne l'époque des mariages arrangés. On raconte que le visage de la future mariée était recouvert d'un voile et qu'elle devait le garder jusqu'au moment où son époux s'était réellement engagé à elle. Ainsi, le jeune homme était pris au piège et ne pouvait plus changer d'avis. Classe !

Viens dans mes bras

Voici une tradition tenace qui consiste pour le marié à porter son épouse dans ses bras avant de franchir le seuil de leur domicile pour la première fois en tant que mari et femme. D'où vient-elle ? De l'époque romaine semble-t-il. En effet, la croyance voulait que si la mariée trébuchait au moment d'entrer chez elle après la cérémonie, elle apporterait la malchance sur son couple. La porter repoussait donc le malheur. Autre explication, cette tradition permettrait de repousser les mauvais esprits censés attendre le jeune couple sur le pas de la porte.

Le lancé de riz

L'origine de ce geste est païenne. A l'époque, on lançait du riz sur les jeunes époux pour leur souhaiter fertilité et prospérité. Néanmoins, ce geste se perd et aujourd'hui, les invités choisissent souvent des alternatives moins " violentes " que le riz, comme des pétales de fleurs ou des confettis.

Pas de perles

Si vous avez prévu de porter des perles à votre mariage mais que vous êtes un brin superstitieuse, ces quelques mots pourraient bien vous faire renoncer. En effet, on raconte que les futures mariées ne doivent pas porter de perles le jour de leur union car celles-ci symbolisent les larmes que la jeune femme pourra verser. A contrario, les pierres portent chance par leur transparence et leur pureté.