8 indices qui prouvent que vous êtes (peut-être) phobique de l'engagement

Et si vous étiez phobique de l'engagement ?
Et si vous étiez phobique de l'engagement ?
Vous enchaînez les relations courtes, ne désirez jamais rencontrer ni sa famille, ni ses amis, détestez concevoir le moindre projet à deux ? Pour peu que vous cumuliez tout ça, on en viendrait presque à croire que vous êtes une phobique de l'engagement...
A lire aussi

1 - Vous n'avez jamais tenu dans une relation plus de quelques mois

Votre plus longue histoire de couple ? 8 mois ! Certes, le facteur chance entre beaucoup en ligne de compte pour ce qui est de rencontrer le "bon", mais peut-être que si vous ne coupiez pas les ponts avec chacune de vos conquêtes aussi vite, l'une d'entre elle aurait pu vous convenir et que vous seriez en couple à l'heure où vous lisez ces lignes. Comment ça, quelle horreur ?

2 - Vous détestez qu'on vous colle une étiquette

Alors que vous n'auriez aucune difficulté à rire, sortir et copuler avec le même partenaire pendant plusieurs mois, le simple fait qu'il vous présente comme "sa copine" ou que l'un de vos proches parle de lui comme de votre "mec" vous donne envie de prendre vos jambes à votre cou et de quitter celui qu'on a osé décrire comme votre "régulier".

3 - Vous rompez toujours pour rien

Le bougre s'est risqué à débarquer (en nage) avec cinq pauvres petites minutes de retard ? Vous lui dites "ciao, bye bye" sans même vous retourner. Il n'aime pas les spaghettis bolognaises ? Sérieusement, comment pouvait-il penser qu'un avenir commun était possible entre vous ? Et, si c'était vous qui sautez sur la moindre occasion pour mettre un terme à cette relation avant de ne trop vous attacher ?

Vous ne serez plus jamais sereine lorsque vous mangerez des spaghettis
Vous ne serez plus jamais sereine lorsque vous mangerez des spaghettis
Dans cette photo : Jim Parsons

4 - Vous n'allez jamais au bout des choses

Cours de tango, théâtre, chinois, cuisine, vous passez votre vie à vous lancer dans des projets que vous n'achevez jamais. Et pour cause, vous vous lassez extrêmement vite. Alors vous accordez une relation amoureuse qui s'inscrive sur le long terme, ce ne sera pas demain la veille !

>> Qui prononce "Je t'aime" en premier dans une relation amoureuse ? <<

5 - Vous ne souhaitez pas (du tout) rencontrer ses proches

Si vous faites votre possible pour ne jamais vous retrouver en présence de l'un de ses potes (imaginez un peu que vous sympathisiez, dans quels beaux draps vous retrouveriez-vous le jour où vous casserez), l'idée de rencontrer son père ou sa mère vous file carrément de la tachycardie.


6 - Faire des projets : très peu pour vous

Qu'il s'agisse de l'organisation d'un week-end romantique ou accepter de l'accompagner au cinéma le soir-même, la panique vous gagne dès lors qu'il s'agit de faire le moindre projet à deux. Alors l'emménagement à deux ou un bébé...

A cette idée, Kristen Stewart elle-même jette l'éponge
A cette idée, Kristen Stewart elle-même jette l'éponge
Dans cette photo : Kristen Stewart

7 - Vous n'avez pas de place pour deux dans votre vie

Vos années de célibat vous ont fait goûter aux joies de l'indépendance, celle-ci poussée même à son paroxysme. Vous n'en faites donc qu'à votre tête, suivant uniquement vos envies et le planning qui va avec. Problème, l'autre risque d'avoir bien du mal à s'imposer dans votre routine en solo.

8 - Vous êtes misanthrope

Plutôt sauvage, vous avez du mal avec le reste de l'humanité (en règle générale). De fait, l'idée de vous investir dans une relation amoureuse avec quelque terrien que ce soit vous est totalement inimaginable. Oui, vous êtes bel et bien phobique de l'engagement.

>> 8 situations où le coup d'un soir est indiqué <<