Attentat de Nice : les images glaçantes du 14 juillet (photos)

Les officiers de la police judiciaire enquêtent autour du camion criblé de balles qui a tué plus de 84 personnes sur la promenade des anglais à Nice le 15 juillet 2016
13 photos
Lancer le diaporama
Les officiers de la police judiciaire enquêtent autour du camion criblé de balles qui a tué plus de 84 personnes sur la promenade des anglais à Nice le 15 juillet 2016
Ce jeudi 14 juillet, peu après le feu d'artifice, un camion a foncé dans la foule sur la promenade des Anglais à Nice faisant 84 morts selon un dernier bilan qui pourrait encore s'aggraver.
A lire aussi
Le magazine de l'État islamique efface les femmes des photos des attentats
News essentielles
Le magazine de l'État islamique efface les femmes des...

Hier soir, vers 23 heures, alors que le feu d'artifice du 14 juillet s'achevait à Nice, un semi remorque blanc a foncé dans une foule de milliers de personnes à pleine vitesse. Le camion a balayé les passants sur deux kilomètres sur la promenade des Anglais, la célèbre avenue de la ville. "Tout d'un coup, on a entendu des grands cris et on n'a pas compris", a raconté un témoin à Europe 1. "On a vu un gros camion, genre un 35 tonnes blanc qui rentrait dans la foule, qui est monté sur le trottoir et qui écrasait tout le monde", a-t-il continué. "Il y avait des morts partout, partout, partout sur la chaussée, c'était une horreur".

Ce matin, le bilan provisoire s'élève à 84 victimes dont des enfants, et 18 blessés en "urgence absolue", selon les précisions du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Cette nuit, le Président de la République a confirmé le caractère "terroriste" de l'attaque. "Le caractère terroriste ne peut être ignoré et encore une fois d'une violence absolue. Nous devons tout faire pour pouvoir lutter contre le fléau du terrorisme", a-t-il précisé. Le chef de l'Etat a par ailleurs annoncé la prolongation de l'état d'urgence pour trois mois, alors qu'il devait s'achever le 26 juillet prochain. François Hollande et Manuel Valls sont attendus dans la matinée à Nice.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont partagé leurs vidéos et photos de l'attentat relayées par les médias.