Benoît Magimel : Juliette Binoche et Nikita Lespinasse, ses ex-compagnes et mères de ses filles.

Récemment récompensé par le César du meilleur acteur dans un second rôle dans "La Tête haute", Benoît Magimel est aussi un papa gâteau avec ses deux filles qu'il a eue avec deux femmes qui ont beaucoup compté dans sa vie. Dont la belle Juliette Binoche, très émue pour son ex lors de la cérémonie.
A lire aussi
Nicole Kidman maman d’une deuxième fille par mère porteuse
bebe
Nicole Kidman maman d’une deuxième fille par mère...

"J'aime être père". Benoît Magimel, que l'on connaît surtout comme acteur, bon copain (il est proche de Guillaume Canet et de la "bande" des Petits Mouchoirs") est également un papa gâteau. Des enfants, il en a deux, deux filles eues avec deux femmes différentes, qui ont beaucoup compté pour lui, à deux époques de sa vie.

"Nous ne devons pas être effrayés par notre autorité parentale"

La première, c'est Juliette binoche , l'immense actrice qui, lorsqu'il reçut il y a peu le César du meilleur acteur dans un second rôle (pour La Tête haute), s'est montrée extrêmement ému lorsque le comédien révélé par La Vie est un long fleuve tranquille d'Etienne Chatiliez, reçut son prix. Avec elle, Benoît Magimel connut une grande histoire d'amour débutée sur le tournage des Enfants du siècle en 1998. De cet amour est née peu après leur fille Hannah, aujourd'hui âgée de seize ans. Le couple, séparé en 2003, est resté en très bons termes et s'entende pour donner une éducation "stricte" à leur enfant, ainsi que le déclarait Magimel à Paris Match en 2013 : "Nous ne devons pas être effrayés par notre autorité parentale, ni par les crises, les pleurs. Je veux qu'elle prenne le temps de grandir, je ne veux pas l'angoisser sur l'avenir."

En 2011, soit treize ans plus tard, Magimel est à nouveau devenu père d'une petite Djinia, qu'il a eue avec l'actrice Nikita Lespinasse (de son vrai nom Nathalie), qu'on a pu voir dans Les Jolies choses d'Olivier Dahan. Aujourd'hui séparé de l'actrice, reconvertie en femme d'affaires (elle a récemment lancé son appli My M.E.C. avec la compagne de Tomer Sisley), le comédien n'en reste pas moins proche de sa petite fille de cinq ans.

"Cette responsabilité ne me fait pas peur. Je m'investis, je suis présent", avait-il confié en parlant de ses enfants, qui restent sa priorité.