C'est quoi le "earthing", cette tendance bien-être qui nous reconnecte à la nature ?

C'est quoi "earthing", la tendance bien-être qui nous reconnecte avec la nature ?
C'est quoi "earthing", la tendance bien-être qui nous reconnecte avec la nature ?
La nouvelle mode pour se faire du bien ? Marcher pied-nu dans l'herbe. On vous dit tout sur la tendance du "earthing" qui tairait nos angoisses nocturnes.
A lire aussi

L'heure est à la reconnexion. Avec soi et surtout, avec l'environnement. A force de vivre en ville, on se laisse petit à petit happer par un monde bruyant et urbanisé qui peut avoir des conséquences nocives sur notre corps comme notre esprit. Les gourous du bien-être l'ont compris (coucou Gwyneth), il faut aller chercher du côté de Mère nature pour relâcher les tensions accumulées par le quotidien et le brouhaha qui nous entoure. La dernière tendance en date ? Le "earthing" (qui vient du mot "earth"- "terre" en anglais), ou l'art de ne faire qu'un avec les plantes.

En quoi ça consiste ?

D'après Earthing.com, il s'agit de faire circuler l'énergie du sol vers notre corps. "Tout comme le soleil nous donne de la chaleur et de la vitamine D, la terre sous nos pieds nous donne de la nourriture et de l'eau, une surface pour marcher, s'asseoir, se lever, jouer et construire, et quelque chose à laquelle vous n'avez jamais, jamais pensé - une énergie éternelle, naturelle et douce", peut-on lire sur le site.

Ce qu'on comprend en parcourant les explications de certains experts en la matière, c'est que lorsque notre peau entre en contact direct avec la terre, des électrons libres seraient absorbés par le corps. Et ces électrons seraient considérés comme les plus grands antioxydants de la nature. Ils aideraient à "neutraliser l'excès de radicaux libres nuisibles qui peuvent entraîner des inflammations et des maladies dans le corps", selon Barefoot Healing, autre source d'information sur le sujet.

"Le corps est composé principalement d'eau et de minéraux qui, combinés, sont d'excellents conducteurs d'électrons provenant de la terre, à condition qu'il y ait un contact direct avec la peau ou un autre canal conducteur pour leur circulation." Les adeptes encouragent ainsi à toucher littéralement le sol, tant qu'il est naturel.

Se reconnecter à la nature
Se reconnecter à la nature

Comment s'y adonner ?

Si le concept "énergétique" ne garantit pas de faire l'unanimité, avouons qu'il marque un point : on ne se porterait que mieux si on passait plus de temps dans la nature. Alors on file dans le parc, la forêt, la plage du coin et on suit le guide avant de juger :

  • Sortez pieds nus dehors pendant au moins une demi-heure et observez la différence sur votre douleur ou votre niveau de stress.
  • Asseyez-vous, mettez-vous debout, allongez-vous ou marchez sur l'herbe, le sable ou la terre. Ce sont toutes des surfaces conductrices sur lesquelles votre corps peut puiser l'énergie de la Terre. Le bois, la moquette, l'asphalte, le béton scellé ou peint et le vinyle ne fonctionnent pas et bloquent le flux d'électrons car ce ne sont pas des surfaces conductrices.
  • Faites vous-même l'expérience des bienfaits de cette énergie au travail la prochaine fois que vous serez stressé, ou que vous ne vous sentirez pas bien.

Après le câlin aux arbres et les bains de forêt, il s'agirait de la nouvelle façon "scientifiquement prouvée" d'aider en cas d'insomnie, d'arthrite, de maladies cardiovasculaires et d'anxiété. Personnellement, on conseille vivement de consulter un·e médecin. Mais marcher sur l'herbe pendant notre temps libre ne peut pas vraiment faire de mal.