Ruby Barker de "Bridgerton" se livre sur sa santé mentale et son hospitalisation

Dans un post publié sur Instagram, Ruby Barker, la Marina Thompson de "Bridgerton", évoque sa santé mentale, son hospitalisation et le "traumatisme intergénérationnel" qui l'affecte.
À lire aussi

"Je lutte depuis La Chronique de Bridgerton, voilà la vérité". Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, Ruby Barker, qui joue Marina Thompson devenue Lady Crane dans la série à succès de Netflix, aborde un sujet particulièrement sensible : sa santé mentale et le traitement qu'elle reçoit en hôpital pour aller mieux.

"Je veux juste être honnête avec tout le monde, je me suis battue. Je suis à l'hôpital en ce moment, je vais bientôt sortir de l'hôpital et j'espère pouvoir continuer à vivre ma vie, mais je vais faire une petite pause." Après avoir livré son témoignage et annoncé s'éloigner du petit écran pendant quelque temps, l'actrice britannique de 25 ans a mis des mots sur le mal-être qui la ronge : le "traumatisme intergénérationnel".

Elle a également tenu à rappeler que, pour beaucoup de gens, aussi importante soit la semaine de sensibilisation à la santé mentale qui a lieu chaque automne, cette réalité persiste bien au-delà de sept jours pour les personnes concernées. Et d'ailleurs, elle a voulu leur adresser un message important.

"Arrêtez d'être si dur avec vous-même"

"Je veux encourager les autres, si vous avez des difficultés, faites-vous une faveur. Faites une pause, arrêtez d'être si dur avec vous-même. Les gens me disaient toujours de ne pas être si dure avec moi-même, et je n'ai jamais vraiment, vraiment su ce que cela voulait dire", continue encore Ruby Barker.

L'actrice a ensuite poursuivi en admettant qu'elle était "pleine de rage, frustrée, en colère" avant de chercher de l'aide et des conseils pour "tout ce traumatisme intergénérationnel emmitouflé en moi". Et de décrire : "Je portais le poids du monde sur mon dos."

Aujourd'hui, elle déclare, remerciant notamment Shonda Rhimes de l'avoir "sauvée" grâce à l'opportunité que la productrice de Bridgerton lui a offerte : "Je m'abandonne, je me pardonne et je trace une ligne dans le sable. Je ne peux pas continuer comme je l'ai fait jusqu'à présent. J'ai besoin de changer. Donc, c'est ce que j'essaie de faire."

Et de conclure : "Je veux survivre et je survivrai, et je vais le faire. Et vous aussi. C'est là toute la beauté de la chose, vous aussi." Profondément émouvant et inspirant.