"Ils montrent mes bourrelets !" : Britney Spears se lâche contre les paparazzi

Britney Spears en vacances à Maui sur Instagram le 25 janvier 2022
Britney Spears en vacances à Maui sur Instagram le 25 janvier 2022
En vacances sur l'île paradisiaque de Maui, Britney Spears a poussé un coup de gueule contre les paparazzi qui la harcèlent et cherchent à la "body-shamer".
À lire aussi

Depuis qu'elle est délivrée de la tutelle paternelle, mieux vaut ne pas chercher des noises à Britney Spears. Car la popstar est bien décidée à ne plus se laisser enquiquiner par qui que ce soit. A commencer à ces fichus paparazzis qui la harcèlent depuis tant d'années. Alors qu'elle était en vacances, Brit-Brit a donc décidé de régler ses comptes avec ces photographes intrusifs, en dénonçant notamment leur fâcheuse tendance à la body-shamer.

S'adressant à ses quelques 39,2 millions de followers sur Instagram, Britney a donc fait part de son ras-le-bol, à grand renfort de points d'exclamation. "Les paps montrent encore des photos de moi sur le balcon avec des gros bourrelets !!!! Les médias m'ont toujours détestée !!!"

Un post bien énervé accompagné de vidéos et de photos sur lesquelles on aperçoit la chanteuse s'éclater, faisant trempette dans un jacuzzi accompagnée de son boyfriend Sam Asghari, se baladant parmi les poules ou profitant du soleil en maillot. "Je sais que mon corps n'est en aucun cas parfait, mais je sais aussi que je ne ressemble définitivement pas à ça !!!!", a-t-elle ajouté. "Je suppose que je devrais rester à la salle de gym pendant trois heures comme le fait Sam... JAMAIS."

Dans un autre post Instagram, Britney accuse les paparazzi de l'avoir suivie jusqu'à son hôtel et de se planquer près de sa chambre. "Si vous êtes devant ma chambre en train d'essayer d'obtenir une autre photo bon marché de moi... S'il vous plaît, allez vous faire foutre et laissez-moi tranquille. Je devrais pouvoir courir nu si je le souhaite."

Ce n'est pas la première fois que la star pointe les dérives de la presse people. En 2021 déjà, elle écrivait : "Maui est assez fou... Les paparazzi savent où je suis et ce n'est vraiment pas amusant ! C'est assez difficile d'aller n'importe où parce que ces visages idiots continuent d'apparaître pour prendre ma photo. Mais non seulement ils me prennent en photo... Mais ils déforment mon corps et gâchent l'image et c'est gênant ! Je sais que mon corps n'est pas parfait mais je ne ressemble certainement PAS à la façon dont ils me décrivent. C'est grossier et c'est méchant alors paps, F ** K YOU AND F ** K OFF."

Prenant enfin la parole sur ces sujets après des années à être objectifiée sans avoir la possibilité d'adresser le problème, Britney Spears se libère et règle ses comptes. Pas sûr que les chasseurs d'images lâchent leur proie préférée pour autant, mais le bras de fer est engagé. Et il est équitable cette fois-ci.