3 questions à se poser si vous êtes paumée dans votre carrière

3 questions à se poser pour avancer dans sa carrière
3 questions à se poser pour avancer dans sa carrière
Besoin de conseils pour faire le point sur votre carrière ? Cette coach américaine suggère de se pencher sur ces trois questions pour avancer.
A lire aussi
5 questions à se poser avant d'avoir une liaison
News essentielles
5 questions à se poser avant d'avoir une liaison

Selon un récent sondage anglais réalisées sur 2000 femmes adultes, une femme envisage de quitter son emploi 17 fois en moyenne au cours d'une année.

Qu'on saute le pas ou non, il arrive toujours un moment où l'on se questionne sur l'avancée de notre carrière, y compris lorsque notre poste nous convient, mais qu'on aimerait obtenir plus.

Afin d'aider les femmes à mieux se positionner dans leur carrière et à décrocher le job de leurs rêves, la coach spécialisée en "empowerment féminin" Jenny Galluzzo donne trois conseils dans un article publié sur le site féminin américain Refinery 29.

Qu'est-ce qui m'intéresse vraiment ?

Une fois que vous avez identifié ce qui vous intéresse, mettez tout en oeuvre pour l'obtenir. Identifiez les entreprises qui vous plaisent, activez votre réseau en contactant d'anciens collègues, des amis d'amis etc..

Un cheminement de carrière n'a pas besoin d'être soigné et ordonné. Restez donc ouverte aux possibilités de carrière, même si elles sortent des sentiers battus, qui s'offrent à vous.

"Neuf personnes sur 10 avec qui je m'entretiens commencent par me dire : 'Je n'aurais jamais imaginé faire ça', explique Jenny Galluzzo à Refinery 29.

De quoi suis-je réellement capable ?

Vous avez trouvé une offre d'emploi qui correspond parfaitement à vos attentes mais qui exige certaines compétences avec lesquelles vous ne vous sentez pas totalement à l'aise.

"Il ne fait aucun doute que certains emplois exigent des compétences obligatoires, mais ayez confiance en vous et votre faculté à apprendre, et pouvez fournir des exemples significatifs et mesurables de vos réalisations qui sont pertinentes pour l'entreprise et le poste", conseille Jenny Galluzzo.

En d'autres termes, postulez quand même. A fortiori si vous maîtrisez la majorité des compétences requises. Et pour celles qui vous donneront plus de fil à retordre, expliquez aux recruteur·trices, qu'avec une orientation et des conseils appropriés, vous pourrez rapidement acquérir les connaissances nécessaires pour réussir.

Comment m'estimer à ma juste valeur ?

Aux États-Unis comme en France, les inégalités salariales hommes-femmes sont hélas encore bien visibles. On estime par exemple que les Françaises gagnent en moyenne 9% de moins que les Français, à travail égal.

"Nous devons continuer à faire pression en faveur du changement. Optez pour l'emploi que vous voulez, exigez un salaire équitable et obtenez les résultats supérieurs dont vous êtes capable, quels que soient votre lieu de travail, votre secteur d'activité ou votre rôle", encourage Jenny Galluzzo.

Pour suivre ce conseil, n'hésitez pas à estimer votre réelle valeur sur le marché du travail, en fonction des grilles de salaires correspondant à votre secteur professionnel, de vos compétences et de vos années d'expérience (et non selon votre sexe).