Cette étudiante est morte "brûlée de l'intérieur" par des pilules amincissantes

En voulant perdre quelques kilos, cette jeune étudiante britannique a trouvé la mort
2 photos
Lancer le diaporama
Une étudiante britannique est morte après avoir ingurgité une dose létale de pilules pour maigrir commandées sur Internet.
A lire aussi

Une étudiante anglaise, Eloise Aimee Parry, 21 ans, est morte ce dimanche 12 avril après avoir ingurgité des pilules amincissantes achetées sur Internet comme nous l'apprend The Guardian. Un drame provoqué par la présence de Dinitrophénol (DNP) dans les gélules. Ce produit chimique souvent utilisé pour lutter contre les pesticides était également employé lors de la Première Guerre mondiale pour la fabrication des bombes. La molécule s'est ensuite fait connaître comme un "allié" minceur, celle-ci permettant de perdre jusqu'à 7 kilos par semaine.

>> Pour mincir, il suffirait de frissonner de froid 15 minutes par jour <<

Un surdosage fatal

Selon Fiona Parry, la mère de la jeune fille qui s'est confiée au quotidien anglais, Eloise aurait en outre ingurgité huit pilules d'un coup, sachant que déjà deux lui auraient été fatales. Mais la maman tient à préciser via un hommage publié sur le site de la police locale : "Elle n'a jamais eu l'intention de mettre sa vie en danger" (...) "Elle n'a juste pas mesuré le niveau de dangerosité de ces pilules".

Des pilules mortelles interdites à la vente

Et Eloise Parry n'est hélas pas la seule victime de ces pilules dangereuses. Rien que pour l'année 2013, ces comprimés à base de Dinitrophénol ont fait une soixantaine de victimes à travers le monde. Pourtant interdites à la vente en raison de leurs effets secondaires graves (nausées, vomissements, sueurs, étourdissements, migraines...), on en trouve encore disponibles à la vente sur certains sites web vantant les mérites d'un produit "miracle". Eloise, elle, n'aura pas eu le temps de subir tous les effets secondaires. Transportée d'urgence à l'hopital suite à un malaise, la jeune femme "a littéralement brûlé de l'intérieur. (...) Quand son coeur s'est arrêté, les médecins n'ont pas pu la réanimer. (...) Elle avait pris tant de DNP que les conséquences étaient inéluctables".

>> Les 7 façons les plus simples de perdre du poids... sans faire de régime <<